Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : pas de retour à la normale avant l’été 2022 ? Les prévisions déprimantes cet épidémiologiste (Vidéo)

Publié par Quentin VIALLE le 19 Fév 2021 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

COVID-19. Didier Pittet, épidémiologiste et inventeur du gel hydroalcoolique, était l’invité du Grand Entretien sur France Inter. Le professeur a fait un point sur la situation épidémique du pays et n’envisage pas un retour à la normale avant l’été 2022. Retrouvez un court extrait de son passage dans la vidéo ci-dessous.

Covid-19 : le bilan épidémique, pas avant l’été 2022 ?

Alors que tout le monde espère au plus vite le retour à une vie normale, le Pr. Didier Pittet a tenu à faire le point sur la situation du pays. Epidémiologiste, inventeur du gel hydroalcoolique et chef du service de contrôle des infections aux Hôpitaux Universitaires de Genève, ce dernier estime que l’épidémie de Covid-19 ne sera pas maitrisée avant l’été 2022. « C’est en été 2022 qu’on pourra réellement faire un véritable bilan de la situation et tout sera beaucoup plus facile« , explique-t-il sur les ondes de France Inter. Selon lui, on pourra tout de même avoir certaines activités sociales, et ce, avant cette échéance lointaine. Espérons-le…

A lire aussi >>> Olivier Véran annonce l’allongement de la durée d’isolement pour les personnes positives à la Covid-19

Deux prochains mois difficiles

Toujours selon cet épidémiologiste, les deux prochains mois seront délicats car « on est encore en hiver et on sait que les virus respiratoires aiment cette période« , met en garde Didier Pittet. De plus, ce dernier estime qu’après l’été 2021, il est très probable de voir d’autres variants de Covid-19 faire leurs apparitions. Ce qui impliquerait éventuellement la création et la mise en place de nouveaux vaccins

Bien que très vigilant, Didier Pittet s’est montré assez optimiste concernant les derniers chiffres de contamination. « On est dans un plateau stable« , a-t-il indiqué. Pourvu que ça dure…

A lire aussi >>> Covid-19 : entre couvre-feu et confinement, quelle solution est la moins impactante pour le moral des Français ?

0