Confinement : cette arnaque sur les attestations sur l’honneur peut être fatale !

Depuis la mise en place du confinement, certains citoyens ne comprennent toujours comment se procurer leur attestation sur l’honneur afin de pouvoir se déplacer. Attention cependant, aucune attestation n’est vendue. Pourtant, certains tente d’en faire un business… Qui fonctionne ! Alors, si votre attestation de déplacement dérogatoire est payante, fuyez !

>> À lire aussi : Coronavirus : des hackeurs profitent de la pandémie pour envoyer des virus !

L’attestation sur l’honneur : un business autour des autorisations de sortie !

Depuis mardi, à 12h , la France est en confinement. Pour pouvoir se déplacer, les citoyens doivent remplir une attestation sur l’honneur, stipulant quel trajet ces derniers font, sous peine d’écoper d’une amende de 135 euros. Très rapidement, des personnes ont proposé cette attestation à la vente, sans accord du gouvernement. Une chose totalement interdite et réprimander par les différentes personnalités politiques. « Le ministre de l’Intérieur a été clair : si quelqu’un ne dispose pas d’une imprimante ou d’accès à Internet, il peut : réaliser son attestation sur papier libre » explique sur Twitter Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’Etat à l’Economie.

>> À lire aussi : Coronavirus : combien de temps survit le virus dans l’air et sur les surfaces ?

Facebook, Twitter et bureau de tabac : un service payant et illégal !

Si toutefois la mise à disposition de l’attestation de déplacement dérogatoire était gratuite… Mais certains bureaux de tabac ont proposé ces attestations à 50 centimes. « En vente ici l’attestation de déplacement dérogatoire à 0,50 euros » pouvait-on parfois lire sur la porte des bureaux de tabac. À 12h01, des personnes avaient déjà publié des annonces sur les réseaux sociaux afin de proposer l’attestation à la vente.

À Reims, un buraliste vendait ses attestations à 2 euros les 5. Dans l’Hérault, la police a alerté ses habitants sur des présumés arnaqueurs qui tenteraient de vendre des attestations à 5 euros. Un business qui a vite été dénoncé par le gouvernement, la police et les médias. Pour autant, cela n’arrête pas certaines personnes. Dans les Yvelines, la gendarmerie a également annoncé que certains arnaqueurs vendaient ces attestations à 100 euros. Parfois, les arnaqueurs demandent simplement les coordonnées bancaires afin de pouvoir, par la suite, se servir sur le compte en banque.

Alors, n’oubliez pas : les attestations sont gratuites et disponibles sur le site du gouvernement. Ne vous faites pas arnaquer !

>> À lire aussi : Coronavirus : pouvons-nous nous rendre à un enterrement ? (Vidéo)

Publié par Jessy le 18 Mar 2020
0