Cette église bénit les armes : ils viennent à la messe armés de fusils d’assaut et de couronnes de munitions

Les images font froid dans le dos. On dirait qu’elles sont sorties d’un film de guerre, pourtant, elles sont bien réelles. En Pennsylvanie, un mouvement religieux qui se décrit comme une église chrétienne a choqué le monde entier avec une bénédiction un peu particulière, alors que les invités et le pasteur étaient armés jusqu’aux dents. Regardez à quoi ressemble cette messe complètement folle et agressive, quelques jours après la tuerie de masse qui a eu lieu dans le pays.

 

Le révérend bénit les armes de ses fidèles

L’église de l’Unification du sanctuaire et de la paix dans le monde est un mouvement religieux qui réunit des amateurs d’arme. Alors qu’une tuerie de masse a eu lieu dans une école, en Floride, il y a deux semaines, cette communauté religieuse a revendiqué le droit de porter des armes. À chaque fois qu’un drame a lieu dans le pays, les lobbyistes pro et contre les armes se lancent dans une guerre sans merci. Cette église, dirigée par le révérend Sean Moon, est clairement « pro guns » et revendique le droit de porter une arme à tout moment, et même lors d’offices religieux.

 

Les membres portent des couronnes faites de munitions

Les couples membres de cette communauté ont été invités hier à se rendre à une cérémonie de bénédiction des armes. Dans les rangs de l’église on pouvait croiser des armes d’assaut, et en particulier des AR-15. Cette arme est la même que celle utilisée par Nikolas Cruz lors de la fusillade dans son lycée en Floride. Durant la cérémonie, le révérend a béni les armes de ses fidèles qui revendiquent le droit de porter des armes et militent pour assouplir les règles de contrôle.

 

Ils pensent que Dieu mentionne les fusils dans la Bible

Selon l’interprétation de la communauté, le « sceptre de fer » qui est mentionné dans la Bible, serait le fusil AR-15. « Les gens doivent avoir le droit de porter des armes. Et dans le royaume de Dieu, il faut protéger ce droit. Il faut pouvoir se protéger du diable », témoigne une fidèle qui tient son fusil dans les bras et qui arborait une couronne faite de munitions. Mais, à l’extérieur, il y avait aussi des activistes opposés à cette célébration qui protestaient devant l’église. Dans ce climat particulièrement tendu les écoles du quartier ont décidé de ne pas donner cours et la plupart des rues étaient bouclées par mesure de sécurité.

bénédiction de fusils ar-15 dans cette église

Crédits : Reuters, EPA, Giphy

Publié par Nicolas F le 03 Mar 2018
0