Cette nouvelle tendance chez les femmes inquiète vraiment les médecins ! Mesdames vous ne devez pas mettre cela dans votre vagin…

Le monde est fou : des nids de guêpesdans le vagin !

Des nids de guêpes dans le vagin, vous avez bien lu. On a eu beaucoup de mal à le croire quand on a appris cette information et pourtant malheureusement, c’est vrai. Le Daily Mail a recueilli les propos de Jen Gunter, une gynécologue canadienne qui tire la sonnette d’alarme sur une pratique plus que douteuse qu’elle a pu voir dans son cabinet.

 

En effet, certaines femmes utiliseraient des galles de chêne (des excroissances qui se forment sur le bois lorsqu’une guêpe pond des œufs dans un bourgeon) dans leur vagin. Ces larves de guêpes peuvent être transformées en pâte et appliquées dans le vagin pour l’assécher, le raffermir et lutter contre les odeurs.

Alors récapitulons : 

– un vagin ne doit pas être sec

– pour le raffermir il existe beaucoup d’autres méthode (exercices type rééducation du périnée)

– si les odeurs sont vraiment incommodantes, c’est un gynécologue qu’il faut voir, pas un apiculteur !

Alors voilà, pour se faire de l’argent, certaines boutiques en ligne n’hésitent pas à vendre cela sans scrupules en présentant ça comme quelque chose de naturel, ancestral blablabla…

Sauf que selon Jen Gunter, c’est tout sauf une bonne idée cette affaire : « Assécher la muqueuse vaginale aggrave le risque d’abrasions pendant les rapports sexuels (ce qui est mauvais) et détruit la couche protectrice de mucus (ce qui est mauvais). Ça peut aussi bouleverser les bonnes bactéries. En plus de douleurs pendant les rapports, ça peut mener à un risque accru de transmission du VIH. C’est un acte dangereux qui peut causer de réels problèmes. »

Bon en gros, n’insérez rien de provenance inconnue ou douteuse dans votre vagin hein ! Ça parait pourtant logique mais pas si évident pour tout le monde a priori… Déjà qu’on a appris il y a peu de temps que les tampons c’était plus que limite, alors imaginez un peu un truc comme ça… Dites vous bien que tout ce qui est présenté comme naturel n’est pas forcément bon pour votre corps. Vous vous rappelez de la fin d’Into The Wild ? Bon…

Sources et crédits photos : Jen Gunter – MadmoiZelleSlateDaily Mail

Publié par Elsa le 04 Juin 2017
 
0