La corrida, désormais « interdite » aux Îles Baléares : plus de mise à mort des taureaux

Interdiction de torturer aux Îles Baléares

Désormais, il sera interdit de pratiquer la corrida aux îles Baléares. Ou plus précisément, de blesser ou de mettre à mort le taureau. En effet, la décision fut prise le 24 juillet 2017 par le Parlement Régional des Baléares. Une loi votée en faveur de la protection des animaux et de la défense de leurs droits. Le texte stipule que le taureau peut être « affronté » par le torero et ce, durant 10 minutes. Mais il est hors de question de le blesser avec quelque instrument que ce soit. À noter également que les taureaux ET les toreros devront se soumettre à des tests anti-dopage avant et après le « spectacle ».

loi anti corrida

iles baleares loi anti corrida

Une décision désapprouvée par le Partido Popular

Il y a désormais un âge minimum pour assister aux corridas (18 ans). D’ailleurs, le Partido Popular (parti conservateur) est opposé à cette décision. Comme l’indique le porte-parole du parti, Miquel Jerez, cela ne fait plus de la corrida ce qu’elle était. Pour lui, c’est une façon de l’interdire subtilement en « déformant ses caractéristiques essentielles afin de rendre le spectacle méconnaissable ». Quoi qu’il en soit, la corrida est toujours sujet à débat entre les pro-corridas et les anti-corridas. Notons tout de même que cette pratique est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’Espagne… Néanmoins, l’ONG Humane Society a félicité la décision prise (par le parti de gauche). Et on ne peut qu’en faire de même.

anti corrida

non a la corrida

Crédit photos / photo à la une : Pixabay

En savoir plus sur :

Publié par Charlene le 26 Juil 2017
0