Donald Trump : premier président américain à marcher contre l’avortement !

Chaque année fin janvier se déroule une marche anti-avortement aux États-Unis, et cette année elle sera particulière puisque Donald Trump va y participer. C’est le compte de la Maison-Blanche lui-même qui l’a annoncé sur Twitter.

A lire aussi : Trump tacle Greta Thunberg sur Twitter : sa réponse va vous laisser sans voix

Donald Trump, premier président contre la vie

Chaque année se déroule fin janvier une manifestation contre le droit à l’avortement aux Etats-Unis. Elle est organisée autour de la date anniversaire de l’arrêt emblématique de la Cour suprême « Roe v. Wade » qui avait légalisé l’IVG – interruption volontaire de grossesse – au pays de Mickey, le 22 janvier 1973. Cette marche qui aura lieu ce vendredi, sera la première de l’histoire américaine à voir un président y participer.

« Ce vendredi, 24 janvier, Président Donald Trump, sera le premier Président de l’histoire à participer à la Marche pour la Vie » annonce fièrement le compte de la Maison-Blanche ce mardi soir sur Twitter. Une heure auparavant, Donald Trump lui-même avait tweeté, citant le compte Twitter officiel de la Marche pour la Vie : « On se voit vendredi… Grosse foule » . Annonçant sa participation et laissant également présager une foule importante à venir.

« Nous sommes honorés d’accueillir le Président »

La présidente de cette Marche pour la Vie, qui va se réunir pour la 47ème fois cette année, se dit très fière de recevoir le Président parmi ses manifestants : « Nous sommes profondément honorés d’accueillir le président Trump à la 47ème Marche pour la vie » , a déclaré Jeanne Mancini dans un communiqué. « De la nomination de juges pro-vie […] à la réduction du financement par les contribuables des avortements ici et à l’étranger, et à l’appel à cesser les avortements tardifs, le président Trump et son administration ont été des défenseurs constants de la vie » , ajoute-t-elle, vantant les « performances » et « prouesses » de Donald Trump en faveur de la vie. 

L’avortement de plus en plus en danger aux Etats-Unis

A noter que si Donald Trump est le premier président à participer à cette marche anti-IVG, en 2017, son vice-président Mike Rence, était lui le premier vice-président à se rendre à cette manifestation. Alors que le droit à l’avortement est de plus en plus contesté dans le pays, et rendu difficile – voire impossible – dans plusieurs états, nul doute que cet acte de Donald Trump, quelques mois avant la fin de son mandat, va faire parler.

A lire aussi : Donald Trump : Cette photo postée qui choque les réseaux sociaux !

En savoir plus sur : - - -

Publié par Tom le 23 Jan 2020
0