Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Ah put*in » : Emmanuel Macron se lâche en plein bain de foule (vidéo)

Publié par Romane TARDY le 28 Avr 2023 à 10:38
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emmanuel Macron multiplie les bains de foule. Ce jeudi, il était à Dole, dans le Jura. Il était venu échanger de manière informelle avec les Français. Questionné de tous les côtés, le président en a perdu son latin comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Publicité

À lire aussi : Emmanuel Macron : ce salaire exorbitant qu’il a perçu avant de devenir président

Emmanuel Macron en visite surprise auprès des Français

Pour le 175ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage, le président s’est rendu au château de Joux. Sa venue avait provoqué la polémique suite à l’interdiction des rassemblements, qui a finalement été levée.

Publicité

Emmanuel Macron a finalement décidé de faire aussi une visite informelle au marché de Dole. Son objectif : prouver qu’il n’a pas peur d’aller au contact des Français. Il s’est ainsi justifié : « Moi je vais au contact. Pourquoi ? Pour entendre les difficultés des Français. Avoir des idées nouvelles, ressentir ce qui est compris, ce qui n’est pas compris » .

emmanuel macron

Le président a ainsi de nouveau été interpellé pendant sa venue. Les salaires et les retraites ont été au cœur des discussions. Une commerçante s’est notamment plainte d’être « en retraite et de travailler quand même » et un passant s’est agacé de son manque de rémunération « pour 1200 euros, je ne me lève pas à 4h du matin » .

Publicité

À lire aussi : Emmanuel Macron au plus mal : il annonce la disparition d’un ancien ministre

Le président laisse un petit mot lui échapper

Emmanuel Macron a également évoqué les aides sociales. Si le président a affirmé qu’il fallait « aider les gens qui sont démunis » , une habitante l’a coupé en nuançant qu’il y avait des « limites quand même » .

Publicité

Le président a alors précisé ses idées : « On doit mieux les accompagner, mieux contrôler, c’est ce qu’on va faire avec la réforme » .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

L’interlocutrice s’est alors permis un petit commentaire : « Elles sont longues vos réformes, hein! » . C’est à ce moment-là que le président a employé un langage un peu plus familier : « Ah p*tain, je voudrais que ça aille plus vite aussi, moi! » . Une réaction qui a fait rire l’interlocutrice du président.

Publicité

Une réflexion qui semble clairement soutenir l’envie du président de voir les choses s’accélérer. Si Elisabeth Borne veut laisser du temps aux Français, Emmanuel Macron de son côté voudrait déjà attaquer la réforme des institutions. Pas de temps à perdre pour le président.

À lire aussi : Emmanuel Macron : Cette attaque contre Marine Le Pen qui ne passe pas

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.