Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Emmanuel Macron : ce salaire exorbitant qu’il a perçu avant de devenir président

Publié par Elodie GD le 27 Avr 2023 à 8:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Avant de devenir président, il y a plus de six ans, Emmanuel Macron avait tout de même un train de vie très confortable. C’est en tout cas ce que révèle Gala dans un article paru ce 26 avril.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Elisabeth Borne et Emmanuel Macron : rien ne va plus !

Emmanuel Macron : un train de vie confortable

Il percevait un salaire confortable, et ce, avant même de devenir président. S’il a commencé sa carrière au sein de l’Inspection Générale des Finances (IGF), Emmanuel Macron a très vite changé de cap. Ainsi, il s’est retrouvé au sein de la banque Rothschild & Cie, où il exerçait le métier de banquier d’affaires.

La suite après cette publicité

À ce poste, l’actuel président gagnait très bien sa vie. En effet, comme l’a révélé l’Express en 2011, il a perçu « un revenu brut d’un million d’euros en 2011 » . De quoi faire pâlir d’envie certains membres du gouvernement.

L’année suivante, rebelote : il a perçu la même somme en l’espace de quatre mois seulement.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Emmanuel Macron : Cette attaque contre Marine Le Pen qui ne passe pas

Les fonctions augmentent, mais le salaire baisse

En 2012, la vie d’Emmanuel Macron a changé du tout au tout quand il a rejoint l’Élysée. Là-bas, il a exercé le métier de secrétaire général adjoint au cabinet de François Hollande, et a dû revoir ses prétentions à la baisse. Pas de quoi paniquer cependant, puisqu’il percevait tout de même près de 15 000 euros bruts par mois, comme l’indique Le Figaro, en septembre 2014.

La suite après cette publicité

En 2014, s’il a connu une ascension professionnelle, il a encore vu ses revenus diminuer. Comme le rapporte Gala, s’il a accédé à la fonction de ministre de l’Économie, il touchait alors 9 940 euros bruts par mois. Et ce, pendant deux ans.

Entre 2016 et 2017, l’actuel chef d’État s’est consacré à la création de son parti politique ainsi qu’à l’élection présidentielle.

>> A lire aussi : « Il n’a jamais traversé la rue » : Emmanuel Macron revient encore sur sa déclaration polémique sur l’emploi