Fièvre, courbatures et maux de tête après une randonnée ? Michel Cymes tire la sonnette d’alarme sur cette grave maladie

Chaque année, de nombreux randonneurs présentent les même symptômes: fièvres, courbatures et maux de tête. Ces symptômes sont ceux de la maladie de Lyme transmise par les tiques. Si elle n’est pas prise à temps, la maladie peut avoir de graves séquelles neurologiques et cardiaques. Michel Cymes a donné ses conseils afin d’éviter les morsures de tiques à l’antenne de RTL.

A lire aussi: Qui est Nathalie, la femme de Michel Cymes

Symptômes de la maladie de Lyme

Mais qu’est-ce que cette mystérieuse maladie? La maladie de Lyme est une infection bactérienne transmise à l’homme par piqûre de tiques. Dans un premier temps, des lésions apparaîtront entre 3 et 30 jours après la piqûre de tique. La lésion ovale plus rouge sur les bords qu’en son centre ne démange généralement pas et se situe surtout au niveau des membres inférieurs. Une personne atteinte de la maladie présentera des maux de tête, des douleurs oculaires, de la fièvre et des ganglions proches des lésions cutanées. Les tiques se trouvent généralement dans les parcs, les forêts ou les champs.

Michel Cymes a donné ce dimanche des recommandations afin de limiter les risques. « Après une ballade ou une randonnée, il faut prendre l’habitude d’inspecter son corps. S’il y a une petite boule noire, c’est une tique » a-t-il précisé. Il faut donc effectuer une inspection minutieuse de son corps sans oublier les plis de peau, les parties génitales, l’arrière des oreilles, le nombril et le cuir chevelu. Pour éviter les morsures de tiques, le médecin recommande notamment de se couvrir les jambes.

Comment éviter les complications

Il faut faire très attention! La maladie de Lyme n’est pas à prendre à la légère. En effet, si on prend trop de temps avant de se manifester auprès d’un médecin, elle risque de causer une méningite. Pourtant il existe un antibiotique efficace pour traiter la maladie en peu de temps. Mais la méningite n’est pas le seul risque, les patients s’exposent aussi à des risques de problèmes cardiaques ou des troubles de la vision.

En cas de piqûre, l’alcool et l’éther sont à proscrire. Ces réflexes exposent à des risques de surinfection liée à la Borélia. Pour retirer la tique en toute sécurité, il faut s’armer d’un tire-tique (que l’on peut se procurer en pharmacie) et tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

A lire aussi: Coronavirus : cette nouvelle découverte sur sa durée de vie inquiète beaucoup les scientifiques

Publié par Elodie le 23 Juin 2020
0