Le chasseur au visage arraché par un grizzli se fait critiquer sur Twitter : les téléspectateurs n’arrivent pas à le plaindre

L’Américain Lee Brooke est un chasseur qui a énormément souffert le jour où un grizzli s’est retourné contre lui et lui a arraché le visage. Il est venu jusqu’en Angleterre raconter sa terrible histoire dans l’émission matinale d’ITV. L’homme complètement défiguré a obtenu la compassion des présentateurs, mais de l’autre côté de l’écran, les téléspectateurs ont eu du mal à ressentir de la pitié pour ce chasseur. Sur Twitter, les commentaires diront plutôt qu’il l’a bien cherché.

 

Un grizzli avait trouvé l’élan qu’il avait chassé la veille

Lee Brooke a raconté ce qu’il s’était passé le jour de son terrible accident. La veille, il avait tué un élan, qu’il avait laissé sur place. Quand il est revenu le lendemain sur les lieux où il avait tué l’animal, il s’est retrouvé nez à nez avec un grizzli, qui lui aussi avait trouvé l’élan mort à son goût. L’homme avait oublié que les montagnes du Wyoming ne lui appartenaient pas et que chacun pouvait y vivre comme il le souhaitait. C’est alors que l’ourse a foncé sur lui et lui a arraché le visage, d’un coup de patte.

 

Le chasseur a poignardé l’animal pour s’en sortir

Lee Brooke s’est défendu et a sorti son couteau. Il a planté l’arme dans le ventre de l’animal, qui a fini par le laisser partir. Mais en prenant ses jambes à son cou, il a remarqué que des bouts de peau et son nez étaient au sol. Il lui a fallu marcher pendant 7 heures dans la montagne, sans nez et le visage en sang, avant de trouver de l’aide. Puis, il lui a encore fallu quelques heures pour atteindre un hôpital. Depuis, il a entrepris une opération de chirurgie reconstructrice et un nouveau nez lui pousse sur la main.

Sur Twitter, les téléspectateurs n’arrivent pas à le plaindre

Mais au lieu d’émouvoir les téléspectateurs qui ont entendu sa terrible histoire de survie, ceux-ci s’en sont donnés à cœur joie pour le critiquer. « Karma is a bitch », écrit un tweeto, faisant référence à la chance qui tourne parfois de la plus horrible des façons. « Voilà ce qui arrive quand on chasse de pauvres animaux innocents », commente un autre. « Je suis désolé mais je ne ressens aucune pitié pour quelqu’un qui tue des animaux pour le plaisir ». « 99% de la population va se dire qu’il s’en sort bien avec seulement un nez en moins, il peut toujours continuer à chasser ». « Comme si on devait être désolé pour lui, il est allé là-bas pour tuer un élan. Il a eu la monnaie de sa pièce de la part d’une ourse. Et en plus, il faut le dire, il l’a poignardée et donc il y a deux petits qui ont perdu leur mère. Si tu laissais la nature tranquille tu aurais encore ton visage ». Mais son accident ne semble pas l’avoir dissuadé puisqu’il a avoué être déjà retourné chasser.

Source, images vidéo : ITV/This Morning et captures Twitter

Publié par Nicolas F le 02 Déc 2017
0