La Poste : drame dans un bureau du Havre…

Personne n’est sans savoir que depuis lundi 20 juillet le port du masque est désormais obligatoire dans les espaces publics clos. Cependant certains Français se montrent récalcitrants au risque de se voir infliger une amende de 135 euros. C’est le cas d’une cliente à la Poste du Havre, qui, excédée par les remarques du personnel, s’en est pris violemment à la directrice de l’établissement.

Elle refuse de mettre son masque et agresse la directrice du bureau de Poste

A lire aussi: Un vigile agressé à Nantes par deux clients qui refusaient de porter un masque

Elle refuse de mettre son masque

Mardi 21 juillet, une jeune femme de 23 ans s’est rendue dans un bureau de Poste du Havre pour retirer une carte bancaire. Jusque là rien d’anormal. Mais depuis ce lundi, tout le monde est dans l’obligation de porter un masque dans les lieux publics clos. Cette règle s’applique aussi aux bureaux de Poste qui accueillent en permanence du public dans un espace fermé. Or, la jeune femme, en se présentant au bureau de Poste aux alentours de 15 heures ne portait aucune protection.

Les agents présents sur place lui ont demandé à plusieurs reprises de mettre un masque, auquel cas ils se verraient obligés de la mettre à la porte. Dans un premier temps la femme âgée d’une vingtaine d’années refuse d’obéir. Après que les agents aient réitéré leur demande, elle prend la porte excédée tout en criant « Je m’en fous de l’avoir et de le donner à tout le monde ».

Un déchaînement de violence inouï

Quelques minutes plus tard, elle revient dans le bureau de poste… avec le masque autour du cou. Les employés lui rappellent une nouvelle fois que le port du masque est obligatoire et l’invitent à le mettre correctement. Ils sont appuyés par les clients présents qui lui demandent eux aussi de mettre le masque. Mais au lieu d’obtempérer, la jeune femme insulte l’employée qui s’adresse à elle et a une réaction inattendue. Alors que la directrice de l’agence est sortie de son bureau pour régler le problème elle saute par dessus le guichet et la frappe violemment.

La femme de 23 ans empoigne la directrice et lui donne un coup de poing au visage avec la main dans laquelle elle tenait son téléphone portable. Elle la tire violemment par les cheveux avant de lui asséner deux coups de pieds au ventre. Plusieurs collègues de la victime se sont interposés et on tenté de maîtriser l’assaillante en attendant l’arrivée de la police. Une fois sur place, les agents de police ont constaté la présence de gouttes de sang ainsi que de cheveux au sol.

Placée en garde à vue et auditionnée au Havre, la jeune femme a reconnu les faits. Elle avoue avoir été « énervée ». Selon une source policière, sa garde à vue devrait être prolongée. La victime âgée de 57 ans présentait des hématomes au niveau du bras droit et de la lèvre. Elle avait également des traces de griffures au visage. Un médecin  doit l’examiner afin de fixer le nombre de jours d’ITT dont elle bénéficiera.

A lire aussi: Masques obligatoires : cette grande annonce qui vient d’être faite et qui surprend beaucoup !

Source: RTL

En savoir plus sur : - - -

Publié par Elodie le 23 Juil 2020
0