Un club de motards vient soutenir un élève victime de harcèlement scolaire en l’escortant depuis l’école

Un collégien se faisait harceler à l’école. Lorsqu’il changea de collège, un groupe de motards, les Lag Spirit, est venu le chercher après les cours pour le soutenir et faire en sorte que plus personne ne l’embête.

 

>> A lire aussi : Balance ton métro : la campagne choc pour dénoncer le harcèlement dans les transports

Un collégien soutenu par des motards

Cette histoire insolite s’est déroulée le vendredi 26 avril à Tours. Malheureusement comme beaucoup de jeunes, Valentin se faisait harceler dans son ancien collège et a été obligé d’en changer pour fuir ses harceleurs. Et pour que le collégien de 12 ans n’ait plus de problèmes avec ses camarades, une quinzaine de motards sont venus le chercher après ses cours pour l’escorter jusqu’à chez lui. On ne sait pas qui les a contactés pour cette action mais les bikers voulaient tout simplement aider Valentin : « On vient le soutenir, lui montrer qu’il n’est pas seul » , explique Oly, président de l’association Lag Spirit, à France Bleu. « Comme ça, on est sûr que les autres ne vont plus m’embêter » , raconte joyeusement le collégien.

Fin de l'action à TOURS.Un gros merci à tous les participants ! Une très bonne journée en plus du "bon temps"L'aventure commence avec nous pour Valentin et Amandine!⚫🔵FORT🤜🤛ENSEMBLE🔵⚫

Publiée par LAG Spirit MC Original sur Vendredi 26 avril 2019

>> A lire aussi : La chercheuse derrière la première photo de trou noir victime d’un violent cyberharcèlement

Un club de motards contre le harcèlement scolaire

Le club de bikers nommé « Lag Spirit » est en fait une association créée en 2017 à Paris par d’anciens membres de la police, de la gendarmerie et des douanes. Il vise à lutter contre le harcèlement scolaire et soutenir les familles : « On voit la détresse de ces enfants, on a envie de les accompagner et de les aider » , confie Oly. « Lag » signifie « équipe » en suédois ou norvégien, donc on peut traduire leur nom de groupe en « Esprit d’Equipe » . Cette intervention était la 3ème du genre à Tours.

Une expansion du Lag Spirit Motorcycle Club a même été créée au Havre, les « Noormannen » , qui signifie « Normands » en néerlandais. « Nous souhaiterions rencontrer des familles concernées par le harcèlement scolaire afin de discuter du problème et de les orienter sur les recours possibles face à ce fléau » , raconte Simon à Paris Normandie. En France, près de 700 000 élèves sont victimes d’harcèlement scolaire chaque année, selon les chiffres du gouvernement.

>> A lire aussi : Hugo Clément se défend contre les accusations d’harcèlement de Nassira El Moaddem

En savoir plus sur : -

Publié par Elisa le 01 Mai 2019
 
0