Un proche de Jean-Jacques Goldman révèle les vraies raisons de son exil à Londres !

On en a beaucoup entendu parler : Jean-Jacques Goldman abandonne la troupe des Enfoirés et part s’installer à Londres. Un départ des Enfoirés qui n’est pas passé inaperçu pour celui qui pendant des années a dirigé le concert organisé au profit des Restos du Cœur. En plus des interrogations concernant le changement artistique du spectacle, les Français étaient surpris par le choix du chanteur d’aller vivre en Angleterre. A-t-il abandonné son public, les Restos du Cœur et la chanson ? Fait-il partie de ces personnalités françaises qui profitent d’un exil fiscal ? Voici enfin la réponse et les raisons qui l’ont poussé à entamer une nouvelle vie.

 

A-t-il abandonné Les Enfoirés ?

Depuis que la nouvelle est tombée, Jean-Jacques Goldman ne s’est jamais exprimé. Alors que Les Enfoirés ont commencé leur série de concerts au profit des Restos du Cœur, la polémique est ressortie. D’autant plus que le chanteur ne s’est même pas montré au concert de Toulouse, préférant rester à Londres. Que lui arrive-t-il ? C’est un de ses amis, le journaliste Fred Hidalgo qui a répondu aux accusations.

 

Vivre dans l’anonymat

« Que ce soit clair : son départ n’a stric­te­ment rien à voir avec un éven­tuel exil fiscal, comme on a pu le lire partout. Jean-Jacques a toujours dit son amour de la France et sa recon­nais­sance envers le pays qui a accueilli ses parents. Il conti­nuera donc de payer ses impôts dans l’Hexa­gone. Ça corres­pond surtout à une envie et un besoin de retrou­ver l’ano­ny­mat le plus complet. Quoi de mieux qu’un pays non fran­co­phone où il n’est pas connu ni reconnu ? » Pour lui, Jean-Jacques Goldman a tout quitté pour vivre une vie plus tranquille. Il évoque aussi les filles du chanteur qui vont pouvoir bénéficier de l’apprentissage d’une autre culture et vont parfaire leur anglais.

 

Des tournures politiques qu’il préfère éviter

La dernière raison de son départ est nettement plus sérieuse. Elle est liée à des craintes politiques du chanteur : « Il est probable aussi que le fait que les prochaines élec­tions prési­den­tielles françaises risquent de porter au pouvoir des gens dont il a toujours combattu les idées extrêmes a pu être un élément de plus pour faci­li­ter son éloi­gne­ment momen­tané. »

Publié par Nicolas F le 23 Jan 2017
0