Vous ne devinerez jamais pourquoi cet enfant a été exclu de cours le jour de la rentrée des classes…Son père est très remonté !

Aux Etats-Unis, un petit garçon de 6 ans n’a pas pu rejoindre ses camarades de classe à cause de sa coupe de cheveux.

Scène des plus troublantes en Floride. Alors que la première journée d’école a sonné pour les écoliers, un petit garçon n’a pas pu entrer dans son école à cause de sa coupe de cheveux.

 

Ses dreadlocks trop longs, on lui refuse l’accès au cours

A l’école privée « A Book’s Christian Academy » à Apopka, les règles sont strictes d’un point de vue capillaire. Et pour cause, les enfants doivent avoir une coupe qui ne dépasse pas les oreilles. Autrement dit, les coupes avec des cheveux longs sont tout simplement interdites dans l’établissement. L’enfant, qui avait des dreadlocks sur la tête, n’a pas pu assister au premier jour de cours et s’est vu refuser l’accès à la salle de classe.

 

Son père filme et s’étonne du refus

Très remonté par la situation, le père de l’enfant, Clinton Stanley Senior, a décidé d’immortaliser le moment en l’enregistrant avec son téléphone. Dans les premiers instants de la vidéo, on peut voir l’enfant à l’extérieur de la salle, alors que son père filme et explique la situation. « On vient de dire à mon fils qu’il ne peut pas aller à l’école avec ses cheveux » explique-t-il alors qu’il enregistre en même temps avec son téléphone portable. « Si ce n’est pas un avis biaisé, je ne sais pas que c’est. Opinion personnelle ».

S’il demande par la suite si son enfant pouvait entrer avec des cheveux tressés, les professeurs refusent catégoriquement.  » Je ne pense pas (…) C’est dans notre manuel : les cheveux doivent être au-dessus des oreilles » Après avoir recommandé à son fils de rester calme devant cette situation plus que spéciale, le père ne cache pas son incompréhension devant les refus de l’administration. Si il respecte la décision, il trouve quand même que la situation est injuste pour son enfant. « Premier jour d’école, je dois retirer mon fils. C’est de la folie ».

Cet enfant s'est vu refuser l'entrée dans sa salle de classe le jour de la rentrée

Publié par La Rédaction le 23 Sep 2020
0