Des dragons bleus envahissent les plages au Texas

Ces animaux étranges ne sont pas des créatures mythologiques ni des espèces hybrides issues d’expériences douteuses. Ces dragons bleus existent bel et bien mais son méconnus du grand public. Depuis quelques jours, ils sont pris en photos par des Texans qui les voient pour la première fois, alors que de nombreux dragons s’échouent anormalement sur les plages ces derniers temps. Regardez la vidéo pour voir les images de ces animaux étranges et dangereux ! Ce n’est pas pour rien qu’on les appelle des dragons !

> À lire aussi : Un animal non-identifié mi-araignée mi-papillon tentaculaire rentre chez lui

Le dragon bleu : aussi fascinant que dangereux

On est loin des dragons de Game of Thrones, ceux-ci ne crachent pas du feu, et ne mesurent que quelques centimètres. Mais tout de même, ce sont de véritables petits monstres bleus à éviter. On l’appelle glaucus atlantique, hirondelle de mer ou dragon bleu. Il s’agit de mollusques gastéropodes de l’espèce des nudibranches. Il en existe de toutes les couleurs bleutées. Même si ces animaux particuliers sont magnifiques et intrigants, mieux vaut ne pas les toucher. Le dragon bleu est très urticant. Cet animal se nourrit d’autres animaux urticants et est capable de stocker les cellules urticantes ingérées pour les utiliser à leur tour.

> À lire aussi : Le Blobfish élu l’animal le plus moche du monde

Méfiez-vous des dragons bleus échoués sur les plages

Il y a quelques jours, la famille Lane se baladait sur la plage au Texas, quand elle est tombée sur plusieurs spécimens de dragons bleus. Intrigués, les enfants ont pris des photos, et elles ont été partagées sur les réseaux sociaux. Comme eux, des dizaines d’autres familles ont découvert des dragons bleus échoués sur les plages texanes. Le Padre Island National Seashore (PINS), qui est l’institut de protection de l’espace côtier de la région, a repartagé les photos sur Facebook, pour les accompagner d’un message de prévention. « Les dragons bleus sont très petits, généralement 3 cm, mais ne vous laissez pas méprendre par leur taille. Ils ont des défenses qui justifient leur nom de dragon », rappelle le PINS. « Les dragons bleus sont les ennemis de la galère portugaise. Après les avoir mangées, ils déplacent les cellules urticantes (des galères portugaises) vers leurs extrémités. Et comme ils sont capables de concentrer les cellules urticantes au même endroit, cela peut faire mal ». Les galères portugaises, quant à elles, aussi appelées vessies de mer, sont des sinophores qui ressemblent à des méduses mais qui n’en sont pas.

> À lire aussi : Cet animal arc-en-ciel est fascinant mais n’essayez même pas de le toucher !

dragons bleus plage

Crédits : Captures Facebook – Source : Padre Island National Seashore/Facebook

Publié par Nicolas F le 16 Mai 2020
0