Un homme libère des chiens destinés à être mangés en donnant 350$ à un vendeur de chiens

L’acte de bonté de Sam Phannarith a été filmé et diffusé sur les réseaux sociaux, lui permettant de recevoir de nombreux messages de sympathie. L’homme a croisé la route d’un vendeur de chiens destinés à la boucherie et lui a acheté ses chiens, afin de leur éviter d’être tués et mangés. Regardez la vidéo ci-dessous pour voir le moment où les chiens sont libérés de leur minuscule cage et s’enfuient dans la nature :

> À lire aussi : Festival de la viande de chien en Chine : le cri de révolte de nombreuses personnalités

Un homme croise la route d’un vendeur de chiens pour restaurants

La semaine dernière, Sam Phannarith roulait en vélo sur une route de campagne dans la province de Siem Reap, au Cambodge, quand il a aperçu un autre homme qui fonçait avec une cage accrochée sur sa mobylette. Il a tout de suite compris que les chiens entassés dans la cage étaient destinés à être mangés. Des casseroles et des poêlons étaient également accrochés à la cage. Sam a demandé à l’homme sur la mobylette de s’arrêter et il lui a tendu de l’argent. En tout, il lui a proposé 350 dollars américains, ce qui est considéré comme beaucoup d’argent dans le pays, d’autant plus que le dollar est plus valorisé que la monnaie locale. Le vendeur, dont le but était de gagner de l’argent, a accepté la transaction et a donc relâché les chiens dans la nature, plutôt que de le vendre aux restaurateurs habituels.

> À lire aussi : Scandale – À Bali, des touristes ont consommé de la viande de chien à leur insu, pensant qu’il s’agissait de brochettes de poulet

Il donne 350 $ pour sauver les chiens en cage

« Je ne pouvais pas supporter l’idée que des chiens puissent bientôt devenir de la nourriture humaine, alors je les ai achetés et j’en suis très heureux. Cet argent a été bien dépensé. C’était environ 40 $ par chien pour leur offrir une vie de liberté. J’espère que d’autres personnes verront ce que j’ai fait et reconsidèreront leur consommation de chiens dans le futur ». L’homme affirme qu’il serait prêt à recommencer s’il croisait une nouvelle fois le chemin d’un vendeur de chiens. La viande de chien se retrouve dans de nombreux plats traditionnels asiatiques bien que de plusieurs pays en interdisent la vente. On estime qu’au Vietnam seulement, ce sont 30 millions de chiens qui sont mangés chaque année.

> À lire aussi : Sauvés du festival de Yulin, ces 62 chiens ne seront pas abattus !

Crédits : ViralPress

En savoir plus sur : - -

Publié par Nicolas F le 29 Sep 2019
0