Lidl : le scandale qui est sur le point d’éclater !

Le distributeur Lidl affirme vouloir vendre du poulet dans de meilleures conditions. Pourtant, l’association de défense des animaux L214 s’inquiète car plusieurs bémols viennent se glisser dans cet engagement.

L214 Lidl poulet

>>> À lire aussi : Ces célébrités qui ont des tatouages… à couper le souffle !

Lidl indique que « le bien-être animal est essentiel »

Ce vendredi, l’enseigne française Lidl a affirmé vouloir vendre du poulet dans de meilleures conditions. Dans son communiqué, le distributeur « annonce se donner tous les moyens pour remplir les critères » de l’European Chicken Commitment (ECC). Il s’agit d’un cahier des charges qui vise à améliorer les conditions d’élevage et d’abattage dans la filière avicole. Ce dernier est défendu par une trentaine d’ONG de protection animal.

Parmi ces ONG se trouve L214. L’association a dans le collimateur Lidl. Pourtant, l’enseigne émet plusieurs réserves. « Après consultation des fournisseurs et producteurs partenaires », deux objectifs seraient difficilement atteignables, notamment la réduction de la densité dans les bâtiments ainsi que l’arrêt de l’utilisation de poulets à croissance rapide.

Le directeur exécutif achats et marketing de Lidl France, Michel Biero indique : « Bien sûr le bien-être animal est aujourd’hui plus qu’essentiel à nos yeux. (…) Mais je tiens à alerter très, très fortement sur les risques économiques pour la filière avicole française. »

>>> À lire aussi : Covid-19 : « Le plus gros de l’épidémie est encore devant nous »

« Un engagement au rabais » souligne L214

Ainsi, il appelle « toutes les parties prenantes », c’est-à-dire les agriculteurs, les distributeurs, les transformateurs et les ONG, « à échanger sur ces sujets ». En effet, il souhaite que la décision ne soit pas adoptée « unilatéralement » aux producteurs. 

« On pourrait mettre plein de choses en place, créer un fonds ensemble » pour accompagner les agriculteurs à tenir bon face aux investissements nécessaires pour les bonnes conditions des animaux.

Dans un communiqué, la L214 a réagi en signifiant que la communication de Lidl « ne répond pas aux mesures minimales attendues par une majeure partie des citoyens et que nous portons auprès de Lidl depuis plus d’un an. » Cet engagement est, pour l’association, « un engagement au rabais » pour éviter une campagne « peu flatteuse » sur les véritables conditions des animaux.

>>> À lire aussi : Douche froide pour les contribuables : ces impôts ne seront finalement pas supprimés

Publié par Manon le 18 Juil 2020
0