Un randonneur entre la vie et la mort après avoir été piqué 300 fois par des abeilles

Ce mardi, un couple de randonneurs a été violemment attaqué par un essaim d’abeilles, dans la commune de Le Brignon (Haute-Loire), et a été piqué entre 150 et 300 fois chacun. Le pronostic vital de l‘époux est engagé. 

Ce qui devait ressembler à une activité plaisante s’est rapidement transformé en cauchemar. Selon France Bleu Saint-Etienne-Loire, deux randonneurs, âgés de 52 et 70 ans, se sont faits agresser par des centaines d’abeilles lorsqu’ils entamaient une randonnée, en Auvergne-Rhône-Alpes. Ce jeudi, le sexagénaire est toujours dans un « état critique » selon la préfecture de Haute-Loire, et sa compagne a quitté l’hôpital, hier en début d’après-midi.

essaim abeilles

>>> À lire en plus : Alerte ! Que se passerait-il si les abeilles disparaissaient ?

« Le corps de l’homme était recouvert d’abeilles »

Le mardi 2 juillet, un couple de randonneurs se baladait sur un chemin près d’un rucher avant d’être attaqué par quelques abeilles. Par peur, ils lâchèrent leurs affaires et s’éloignèrent des abeilles. Cependant en venant rechercher leurs sacs, plusieurs centaines d’abeilles se sont alors jetées sur les deux individus. Arrivés sur place, les secours ont très vite vu que le corps de l’homme était complètement recouvert d’abeilles et celui de son épouse, partiellement. Cette situation a donc rendu l’intervention beaucoup trop dangereuse et les pompiers ont donc dû appeler un apiculteur voisin en renfort.

Ce dernier a enfumé les corps des randonneurs pour calmer les abeilles et aussi l’intérieur du véhicule des pompiers pour pouvoir prodiguer les premiers soins. Selon la radio locale, ils ont été piqués entre 150 et 300 fois, y compris dans la bouche du sexagénaire. Le couple a ensuite été évacué à l’hôpital du Puy-en-Velay alors que le pronostic vital de l’homme était engagé.

>>> À lire en plus : Il se fait piquer par une abeille et se transforme en Daffy Duck ! (vidéo)

Un temps orageux et un prélèvement de miel seraient à l’origine de l’attaque

Cette attaque d’abeilles a aussi fait d’autres victimes puisque six pompiers ont été piqués plus d’une dizaine de fois, entrainant un malaise chez un secouriste : « On a jamais vu ça. Les victimes sont passées au mauvais endroit, au mauvais moment » ont-ils rapporté. Selon le corps médical, l’agressivité des abeilles serait dû au temps orageux et au prélèvement de miel par l’apiculteur. Chaque année, plusieurs dizaines de personnes trouvent la mort après avoir été piqués par des insectes et on estime que le risque mortel existe lorsqu’un adulte se fait piquer 200 à 300 fois par des abeilles et 30 fois par des guêpes. 

Selon le Parisien, une enquête pour blessures involontaires par violation manifeste d’une obligation de sécurité a été ouverte après l’attaque.

>>> À lire ne plus : Après plus d’un siècle, la plus grande abeille du monde est de retour et déjà vendue sur eBay

En savoir plus sur : - -

Publié par Églantine le 04 Juil 2019
0