Est-il intéressant d’investir dans le badge télépéages cet été ?

Le badge télépéages vous permet de passer plus rapidement aux péages et de suivre vos dépenses autoroutières. Est-il conseillé d’invertir dans le badge cet été ?

A lire aussi : Loyers et travaux : pensez bien à les déduire pour diminuer vos impôts

Le badge télépéages, les Français adhèrent

Vous avez déjà vu ces personnes passer plus vite au péage que vous dans cette ligne réservée au « T » . En effet, l’investissement dans un télépéage peut permettre de circuler plus facilement sur l’ensemble du réseau autoroutier. Vous n’avez pas à prendre un ticket ni à sortir votre carte bleue. Aujourd’hui, 11,2 millions d’abonnés y ont souscrit. Cependant, il est important de se demander si cet investissement est nécessaire quand on est un usager occasionnel des autoroutes, notamment quand ces trajets se limitent aux vacances. Il s’agit en effet d’un service payé à l’année. Certains abandonnent face à la paperasse à fournir.

En réalité, le « Liber-T » propose des formules à la carte où l’automobiliste ne paye que les mois où il l’utilise. Par exemple, l’abonnement « Ulys Temps Libre » coûte deux euros par mois. Si vous voulez investir pour l’été (juillet, août), vous n’en aurez donc que pour quatre euros, en plus du montant des péages évidemment. Vous pouvez grâce au badge de télépéages suivre vos dépenses autoroutières.

Plusieurs opérateurs possibles

Parmi les autres opérateurs, on trouve aussi Bip&Go et APRR, qui propose des tarifs légèrement inférieurs, à 1,70 euros mensuel mais il y a des frais de mise en service du badge. Avec le « Libert-T Ulys » , il n’y a pas de frais lors de la souscription mais vous aurez 10 euros de pénalités en cas de non-utilisation pendant 14 mois.

Pour souscrire, vous avez deux options. Vous pouvez vous abonner en ligne et le badge vous est envoyé par courrier. Sinon vous pouvez y souscrire en boutique et retirer directement votre télépéage. Petite astuce utile : les abonnements proposent des options pour fonctionner en Espagne, Portugal ou l’Italie.

A lire aussi : Elle escroque la CAF de 40 000 euros en commettant l’impensable… mais la roue va tourner pour elle

En savoir plus sur : - -

Publié par Romane le 30 Juin 2020
0