Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Loyers et travaux : pensez bien à les déduire pour diminuer vos impôts

Publié par Manon CAPELLE le 29 Juin 2020 à 14:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Si vous choisissez le régime réel, vous pouvez ôter la plupart des charges courantes des revenus tirés de vos biens mis en location, avec une baisse des impôts en bénéfice. Voici les dépenses de travaux qui sont déductibles.

La suite après cette publicité
revenus locatifs impôts

>>> À lire aussi : Elle escroque la CAF de 40 000 euros en commettant l’impensable… mais la roue va tourner pour elle

Revenus locatifs : vous pouvez diminuer vos impôts

La suite après cette vidéo

En dessous de 15 000 euros de loyers annuels, vous pouvez choisir un régime simplifié du micro-foncier, qui vous donner accès à un abattement de 30%. Vous êtes alors taxé sur 70% de vos revenus, quel que soit le montant de vos charges.

La suite après cette publicité

Concernant le régime réel, vous êtes défavorisé si vos charges réelles sont supérieures à 30% de vos revenus locatifs et que vous ne pouvez pas constater de déficit foncier. Alors, vous pouvez choisir un régime réel qui est obligatoire dans la mesure où les loyers dépassent le seuil des 15 000 euros.

Ce régime réel vous permet d’ôter des loyers le montant réel des charges courants ainsi que certains travaux payés dans l’année. 

>>> À lire aussi : Sibeth Ndiaye est-elle riche ? À combien s’élève sa déclaration de patrimoine ?

La suite après cette publicité

Certaines dépenses de travaux sont déductibles

Certaines dépenses de travaux sont déductibles. Les dépenses ayant pour but de maintenir ou de remettre en état votre bien afin de permettre son usage normal sont déductibles. Sont aussi déductibles la réfection des peintures extérieures, la réparation d’une toiture ou encore le remplacement d’une chaudière ou d’un ascenseur. Ainsi, vous pouvez déduire le coût des travaux et aussi les honoraires d’architecte ou de décorateur.

Si vous avez effectué vos travaux vous-même, vous pouvez déduire le prix d’achat des matériaux utilisés. Aussi, le coût des travaux effectués avant de louer un bien ou entre deux locataires est également déductibles.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Loto : ils jouent une grille à 108 joueurs et l’impensable s’est produit !