Un employé se fait virer de Starbucks après avoir insulté des officiers sur les gobelets

Aux États-Unis, un employé de chez Starbucks s’est fait virer après avoir inscrit une insulte sur le gobelet d’un membre des forces de l’ordre américain. Ni une ni deux, l’officier en question s’est plaint à la chaîne qui a rapidement fait ses excuses. Découvrez la photo en question dans notre vidéo ci-dessous :

À lire aussi : « Hippo » : Une femme victime de grossophobie dans un Starbucks à Londres 

Un barista de Starbucks insulte des officiers

Cette mésaventure s’est passée aux États-Unis. Ce jour-là, un officier de police de l’Oklahoma a décidé de commander pour lui, et ses collègues, un café dans un Starbucks. Un geste de gentillesse afin de remercier ses camarades d’avoir travaillé le 28 novembre 2019, soit jour de la Thanksgivingqui est un jour ferié là-bas-. Si vous êtes un habitué de la chaîne, vous savez qu’il est normal d’inscrire les prénoms sur les gobelets. Sauf qu’au lieu d’avoir écrit les prénoms des officiers, l’employé a préféré les insulter de « cochon » sur les gobelets.

Johnny O’Mara, chef du département de police de Kiefer n’a pas hésité une seule seconde à appeler la chaîne afin de les prévenir qu’ils se sont faits insulter sur leurs gobelets. Starbucks a donc proposé au policier d’échanger les gobelets par d’autres, sauf qu’il a refusé, avant d’appeler ses collègues à boycotter le café. Furieux, Johnny O’Mara n’a pas pu s’empêcher de raconter ce désagrément à la presse : « Ce qui m’irrite, c’est le manque de respect absolu et total envers un policier qui, au lieu d’être à la maison avec sa famille et de profiter d’un repas et d’un match de football, patrouille dans sa petite ville. »

L’employé s’est fait virer

Face à l’engouement qu’a pris l’affaire dans les médias, et sur les réseaux sociaux, la chaîne de cafés a décidé à son tour de prendre la parole dans un communiqué. Ils expliquent que le barista a eu un comportement « absolument inacceptable » , et que, par conséquent, cet employé s’est fait virer. « L’expression utilisée tombe sous le coup de la loi. Elle ne représente pas l’affection profonde que nous avons pour les officiers de police, qui travaillent inlassablement pour la sécurité de nos concitoyens » a conclu la chaîne alimentaire américaine.

À lire aussi : Même sans bras, cet homme va acheter son café au drive-in du Starbucks ! (VIDEO) 

En savoir plus sur : - -

Publié par Alexis le 02 Déc 2019
0