Rencontre avec Yoann Sover, la voix française de Zac Efron, qui nous dévoile les coulisses du métier de comédien de doublage (Vidéo)

Le Tribunal du Net a rencontré Yoann Sover, qui vient de fêter ses 40 ans le 20 février dernier. De la comédie, du chant, mais aussi du doublage, ce touche-à-tout nous raconte son parcours et les coulisses d’un métier qui attire de plus en plus. Découvrez l’interview de Yoann Sover dans la vidéo ci-dessous. PS : si sa voix vous dit quelque chose, c’est qu’il est notamment connu pour prêter sa voix à Zac Efron, ou Simon Helberg, qui interprète le personnage de Howard Wolowitz dans la série Big Bang Theory. Action !

Yoann Sover est passé par tous les métiers

Une énergie communicative, un homme simple et un grand professionnel face à la caméra, voilà qui est Yoann Sover. Habillé d’un pull « improvisé » , il nous raconte son parcours, de l’acting à la chanson, en passant par le doublage et ses coulisses. « J’ai commencé le doublage grâce à un bonjour« . Lui qui pensait avoir « une voix de m*rde » , a commencé ce métier sans parler. Lors de son premier casting, le producteur lui a demandé de se taire toute la journée. Ce producteur avait en fait une idée derrière la tête et gardait un rôle particulier pour Yoann.

« Savoir qui est l’autre »

Ce comédien de 40 ans est aujourd’hui connu pour ses doublages, et notamment celui de Zac Efron, acteur américain de 32 ans, révélé par la saga High School Musical. Pour Yoann Sover, doubler la voix d’un comédien étranger, c’est tout d’abord « avoir de l’empathie pour l’autre, savoir qui est l’autre« . « A un certain moment, je voyais bien et je ressentais que Zac Efron allait mal dans sa vie personnelle » . Une intuition juste de la part du comédien français qui confie que l’interprète de Troy Bolton dans la saga a révélé par la suite dans un documentaire avoir vécu des moments difficiles.

Un acteur que Yoann Sover a eu l’occasion de rencontrer lors d’une avant-première de High Musical 3 en France, au Grand Rex. Si les deux comédiens, n’ont échangé que quelques mots, Zac Efron a partagé à Disney adorer les graves de Yoann.

« Big Bang Theory, c’était comme une famille »

Si pour certains, Yoann est la voix française de Zac Efron, pour d’autres, il est la voix de Howard Wolowitz. Un personnage interprété par Simon Helberg dans la série Big Bang Theory, que notre comédien a doublé pendant 12 ans. Une expérience qui a profondément marqué Yoann Sover. « C’est une expérience de 12 ans et cela m’a vraiment marqué lorsque cela s’est arrêté« . « Lors de ce doublage, c’était comme une famille » . Un Yoann, très ému qui a vécu la disparition d’un membre important de l’équipe, lors des dernières années de tournage. Une disparition qui a soudé ces comédiens, qui sont devenus comme une famille « avec des hauts et des bas » .

Yoann Sover a également rencontré Simon Helberg lors d’un casting, alors que ce dernier était le réalisateur. Yoann confia qu’il n’a pas osé lui avouer qu’il était sa voix française, puisque pour ce rôle, il devait jouer un Simon Helberg plus jeune. « C’est un mec extraordinaire. Un grand réalisateur et grand comédien qui me fait hurler de rire, qui est passionné de la France » . Un acteur américain qui parle couramment français, comme on peut le voir dans certains épisodes de Big Bang Theory.

Tout type de doublage

Un comédien de doublage qui a tout fait. Du doublage dans les films et les séries mais aussi les dessins animés ou les jeux vidéo. Avec des caractéristiques différentes pour chaque type de production. Si Yoann Sover dit ne pas avoir de préférence, il a une affection plus particulière pour les séries, qui durent plus longtemps. Les doublages de films se font souvent sur une semaine tandis que lors des séries, les comédiens se retrouvent au fil des années. Un mode de fonctionnement encore différent pour les dessins animés et les jeux vidéo. Les dessins animés dits de créations sont « une éclate totale«  pour Yoann. Il peut laisser libre court à son imagination et s’exprimer pleinement en tant que comédien. « Pour les jeux vidéo, ce sont des fichiers, sans images. Uniquement de l’imagination. »

Les évolutions dans le doublage, selon Yoann Sover

Un métier qui évolue chaque jour, et de plus en plus depuis l’ère du numérique. Des évolutions que constate avec humour Yoann Sover qui fait ce métier depuis près de 20 ans. L’évolution qui semble avoir le plus marqué Yoann est bien un changement technique, mais pour une raison particulière.

Lors des séries, les comédiens doublent désormais plusieurs épisodes en même temps, et différentes scènes de différents épisodes sont parfois mélangées. Un changement qui n’existait pas avant l’ère du numérique, raconte le comédien. « C’est un truc de feignant ce que je vais dire, mais avant on tournait les épisodes un par un, et il y avait un changement de bobine entre chaque. Un changement qui permettait 10 à 15 minutes de pause, pour boire un café et parler avec les copains » . Une époque que regrette Yoann Sover, qui constate désormais un rythme plus soutenu. « Maintenant, parfois c’est nous [les comédiens] qui demandons une pause« .

Une autre évolution constatée par cet homme de 40 ans est l’explosion du nombre de séries, dû à plus en plus de plateformes. « On doit aller plus vite et c’est compliqué. Un auteur, c’est un artiste. Ce n’est pas une machine. » « Maintenant, ça va très vite » .

Les conseils de Yoann Sover

« Pour ceux qui veulent commencer ce métier, sachez que vous allez avoir honte 12 milliards de fois » . Yoann Sover, qui est passionné par son métier, tient à prévenir la relève. « Vous êtes à poil devant tout le monde« .

« Être acteur, et jouer, c’est comme le sport, je m’entraîne régulièrement. Je continue de prendre des cours. Je continue à entraîner ma voix« . Un homme passionné par son métier, qui continue de travailler et d’apprendre, et conseille de foncer à tous ceux qui comme lui sont animés par le jeu.

Retrouver nos autres interviews ci-dessous :

« J’allais creuser ma tombe si je faisais marche arrière » : Khatidja, une femme victime de violences conjugales, se confie (Vidéo)

« Je savais que j’allais devenir artiste » : Nicolas Vitiello se confie sur son parcours de Popstars à la comédie

Atteinte de calvitie depuis ses 20 ans, elle nous livre son témoignage poignant (vidéo)

Publié par Tom le 14 Mar 2020
0