Elle reçoit une amende de 170 € pour avoir offert des pommes à ses voisins

Une infirmière qui vit dans la banlieue de Londres est choquée par l’amende qu’elle vient de recevoir de sa municipalité. Elle avait gentiment laissé devant chez elle deux sacs de pommes ramassées dans son jardin, avec un écriteau qui indiquait que ses voisins pouvaient se servir. Les services d’entretien de la ville ont considéré qu’il s’agissait de dépôt sauvage.

> À lire aussi : En achetant sa tarte aux pommes chez Carrefour market, il était loin de s’imaginer ce qu’il allait trouver dedans !

Elle pensait faire plaisir à ses voisins en leur offrant des pommes de son jardin

Lydia Farrell, 33 ans, avait passé tout l’après-midi dans son jardin, à ramasser les pommes tombées au sol. Elle qui entretient des bonnes relations de voisinage, avait voulu en faire profiter ses voisins, en laissant des sacs de pommes devant chez elle. Ne pouvant se déplacer jusque chez ses voisins, pour respecter les mesures sanitaires, elle a pensé que ça serait une solution idéale pour que chacun puisse se servir. Sur les boites en carton et dans les pots de fleurs qui servaient de récipients, elle avait écrit en grand : « Des pommes à manger gratuitement ».

> À lire aussi : Ce site internet, vous aide désormais à faire vos demandes des contestation d’amendes de non respect du confinement

La ville lui inflige une amende pour décharge sauvage

Au lieu de recevoir des remerciements, Lydia a eu la désagréable surprise de trouver un courrier dans sa boite aux lettres, envoyé par les services de la commune d’Ealing, à l’est de Londres. « Le conseil municipal nous a infligé une amende de 150 £ (environ 170€, ndlr) pour “décharge sauvage”, parce que nous avons laissé des pommes gratuites à l’extérieur de notre maison dans des boîtes en carton », écrit Lydia sur Facebook. « Une bonne action qui tourne mal ». L’amende est accompagnée d’une injonction de payer afin de lui éviter d’aller au tribunal. Ses amis ont été choqués d’apprendre la nouvelle sur Facebook. Plusieurs d’entre eux ont fait remarquer qu’il y avait énormément de gens dans la rue et que tout le monde avait besoin de l’entraide en ces temps difficiles.

> À lire aussi : Improbable : il écope d’une amende de 100 euros pour avoir … donné 70 centimes à une mendiante !

Grâce au buzz elle a fait sauter son amende

Après le buzz qu’a fait Lydia sur Facebook et les photos qu’elle avait prises qui prouvent sa bonne action, l’amende a été retirée. Il faut dire que Lydia est même passée sur les ondes de la BBC pour parler de sa mésaventure. « Le conseil reconnaît que l’esprit des actions des résidents était de bonnes intentions. Nous communiquerons avec Mme Farrell pour annuler l’amende. Notre priorité est de nous assurer que le voisinage soit propre et exempt de déchets et nous nous excusons pour tout inconvénient que cela a pu causer », a déclaré la porte-parole de la ville.

> À lire aussi : Elle reçoit une amende de 650 euros pour avoir roulé à 1 km/h de plus que la limite !

Crédits : Facebook/Lydia Farrell – Source : Ladbible

Publié par Nicolas F le 29 Aug 2020
0