Pour devenir maire, cette candidate met en scène son kidnapping et son agression

Sabrina Belcher, 29 ans, était prête à tout pour devenir maire de sa ville, en Caroline du Sud. Cette candidate aux élections municipales a feint son propre enlèvement. Elle a également filmé en direct sur Facebook un simulacre d’agression.

> À lire aussi : Un enfant de 11 ans simule son enlèvement pour éviter la réunion parents-profs

Une candidate à la mairie met en scène son agression

Sabina Belcher a mis en scène une agression dans sa voiture, faisant appel aux services d’un homme appelé Christopher James Eaddy. Sur les images diffusées en direct sur Facebook, on peut voir la candidate aux élections de novembre prochain, en train de se faire agresser dans son véhicule. Un homme brise la vitre de la voiture et elle hurle le nom de ses concurrents politiques, les accusant d’être derrière cette attaque. Quelques heures plus tard, elle a appelé la police, expliquant qu’elle venait d’être « agressée » et « enlevée » par un homme qui a également tenté de la « voler ». Elle s’est rendue à l’hôpital pour soigner ses blessures superficielles.

> À lire aussi : Vidéo : un inconnu dans le métro tente de kidnapper une femme devant tous les passagers ! !

Elle accuse ses concurrents politiques d’avoir organisé son enlèvement

La candidate démocrate à la mairie de Sumter a même fourni le nom de son agresseur présumé, prétendant que l’homme avait été envoyé par son concurrent politique qui tentait de l’intimider. En étudiant l’extrait vidéo sur Facebook et en menant l’enquête, il n’a fallu que quelques heures pour que la police découvre la vraie identité du supposé agresseur. Rapidement, les enquêteurs ont compris que l’homme en question avait manigancé la fausse agression avec la prétendue victime. « Il s’agissait simplement d’un effort pour créer le désordre et le mécontentement dans notre communauté à des fins personnelles », a déclaré le chef de la police de Sumter, Russell Roark.

> À lire aussi : Elections municipales : lors du dépouillement, un bureau de vote découvre l’impensable…

Sabrina Belcher et son complice ont été arrêtés

Sabrina Belcher a été arrêtée pour « conspiration » et « fausse déclaration criminelle ». Son complice a lui aussi été arrêté pour « conspiration ». Leurs cautions sont fixées à 10 000 dollars pour Belcher et 5 000 dollars pour Eaddy. Sabrina Belcher voulait devenir la première maire afro-américaine de la ville. Son affiche de campagne avait pour slogan (avec une faute d’orthographe) : « Soyez prêts, du changement est à venir ».

> À lire aussi : Un mannequin britannique est kidnappée puis vendue aux enchères comme esclave sexuelle

Crédits : Sumter Police Departement – Source : Washington Times

Publié par Nicolas F le 24 Août 2020
0