Une employée de Lidl révèle la contamination d’une de ses collègues, la marque réplique

Une employée de Lidl dénonce le manque de considération de l’enseigne lorsqu’une autre salariée a été diagnostiquée positive au coronavirus. La marque affiche qu’il s’agit du seul cas détecté à ce jour parmi l’ensemble des collaborateurs.

lidl salariée contamination

>>> À lire aussi : Nouvelles annonces d’Emmanuel Macron : ce que va annoncer le Président !

Une salariée de Lidl dénonce le laxisme de la marque

Une salariée du groupe Lidl a pris la parole sur RTL Info. Travaillant au magasin de Braine-le-Comte, en Belgique, elle dénonce l’attitude de l’enseigne alors qu’elle s’est retrouvée « en première ligne depuis le début » et que « la bombe a explosé. »

Ainsi, elle explique la situation : « Actuellement, nous avons une collaboratrice qui a été testée positive au Covid-19. Et en aucun cas, les procédures sanitaires sont prises en charge. » Elle poursuit : « L’équipe a demandé à être testée sachant que nous avons été tous en contact à moins d’1m50 plus de 15 minutes avec elle car cela n’est jamais possible en grande surface. »

De ce fait, cette salariée affirme : « Le magasin n’a même pas été désinfecté ou nettoyé après cette nouvelle. »

>>> À lire aussi : Retournement de situation dans l’affaire George Floyd : le procureur change la qualification des faits et inculpe les policiers !

Des sessions de nettoyage ont été faites après l’annonce de la contamination

Face à ce coup de gueule, le porte-parole de Lild, Julien Wathieu, a pris la parole pour défendre la marque. Il explique : « Son dernier jour de travail était le 20 mai. Ensuite, elle a pris quelques jours de congés. Le 25, elle a déclaré être malade et avoir réalisé un test. Le lendemain, le 26, on a appris que c’était le Covid-19. »

Selon lui, « il y a eu un délai d’une semaine entre le dernier jour de présence de la collaboratrice en question et l’information de sa contamination. Le virus n’était donc plus présent depuis le 20 mai et jusqu’au 26 mai, nous n’étions pas au courant. » Deux sessions de nettoyage ont été organisées les 28 et 29 mai.

Il conclut : « Jusqu’au présent, il n’y a qu’un seul cas de Covid-19 confirmé. On ignore évidemment si elle a été infectée au travail ou ailleurs. Et vu qu’il n’y a plus de contact entre elle et l’équipe depuis le 20 mai, c’est plutôt rassurant. »

>>> À lire aussi : Melania Trump rappelée à l’ordre par Donald Trump : la vidéo qui fait scandale (VIDEO)

Source : Capital
Publié par Manon le 05 Juin 2020
0