Un policier retrouve un rendez-vous coquin sur son lieu de travail… mais ce n’est en fait pas la bonne personne !

Cette histoire est extrêmement gênante. Un policier qui devait avoir un rendez-vous coquin avec un homme dans son bureau se retrouve avec la mauvaise personne en face de lui. Problème, il se rend compte que ce n’est pas son partenaire après avoir enlevé le pantalon de l’inconnu ! Sacrée situation gênante.

commisseriat

C’est au commissariat de Rouen que s’est déroulée cette fâcheuse histoire. Un brigadier avait donné rendez-vous, sur son lieu de travail, à un homme rencontré sur Internet. Lorsque ce dernier est à l’accueil, le policier n’attend pas une seconde pour le faire monter dans son bureau. Seul dans la pièce, il décide de baisser le pantalon de son invité, et par la même occasion, de baisser le sien. Il commence à le toucher sans se rendre compte qu’il n’est pas avec la bonne personne.

>>> À lire aussi : Avoir une bouée licorne pourrait vous coûter cher ! Et ce n’est pas cet automobiliste qui vous dira le contraire !

Le policier très gêné

Une source policière raconte les faits à France Bleu : « Le brigadier descend à l’accueil, il voit un homme qui correspond au profil de celui à qui il a donné rendez-vous, il le fait donc monter dans son bureau. Et là, il lui fait baisser son pantalon, lui palpe le sexe et commence à baisser son propre pantalon. C’est là que l’homme s’est dit qu’il y avait quelque chose d’anormal. » C’est alors là que l’histoire devient très embarrassante pour les deux hommes.

>>> À lire aussi : Un fugitif caché dans le grenier passe à travers le plafond et atterrit sur les policiers qui le cherchaient dans le salon

Qui était cet homme ?

Les sources policières expliquent ensuite que l’homme venait pour une audition. Selon eux, il « avait pensé que baisser son pantalon faisait partie des mesures de sécurité dans le cadre du Plan Vigipirate, au début il ne s’est pas méfié. » De son côté, lorsque le policier s’est rendu compte de sa terrible erreur, il explique sa réaction : « Immédiatement je me suis excusé, j’étais très gêné et j’ai raccompagné ce monsieur à l’accueil en m’excusant à nouveau. »

Mais l’histoire n’en finit pas là. Une plainte a été déposée contre le policier. La police des polices, l’IGPN, a été saisie. Pour l’instant, le brigadier est en arrêt maladie, il devrait comparaître devant le conseil de discipline à son retour.

>>> À lire aussi : Etats-Unis : la vidéo d’un bébé retrouvé dans un sac plastique par la police suscite une vive émotion (VIDEO)

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Coralie le 13 Juil 2019
0