Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Des copeaux de métal dans des pots pour bébé : un agriculteur contamine des produits en magasin

Publié par Nicolas F le 22 Août 2020 à 9:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nigel Wright, un agriculteur anglais, vient d’être jugé pour avoir contaminé des aliments et pour chantage. L’homme s’était rendu dans deux supermarchés et avait remplacé des pots de nourriture pour bébé avec d’autres pots dans lesquels avaient été incorporés des copeaux de métal.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Du saumon contaminé rappelé par Carrefour, les magasins U et Casino !

Un agriculteur en colère contamine des pots pour bébé

Nigel Wright, originaire du Lincolnshire, s’est rendu en mai 2018 dans un supermarché de la chaine Tesco, en Écosse, pour y déposer un produit contaminé. Il a répété son geste en février 2020 dans un Tesco en Angleterre. Il nie cependant avoir commis le geste dans le deuxième supermarché. Cet agriculteur de 45 ans a déposé un pot pour bébé dont il avait altéré le contenu. Il avait incorporé des copeaux de métal dans la nourriture. Ensuite, il a envoyé des lettres au supermarché pour les prévenir que certains aliments étaient dangereux. Il voulait que le magasin lui envoie 150 000 £ sur un compte en bitcoins pour qu’il taise l’affaire à la presse et qu’il ne recommence plus.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

> À lire aussi : Choc ! Un cadavre reste exposé dans un supermarché Carrefour ouvert à la clientèle!

Il voulait faire chanter les supermarchés

L’enquête de police a permis de l’identifier et de l’arrêter. Chez lui, la police a découvert du contenu suspect sur son ordinateur. Il avait fait des recherches sur les produits pour bébé et dans ses documents, les enquêteurs ont trouvé des brouillons des lettres de menace envoyées aux supermarchés. « Imaginez la bouche d’un bébé coupée et grande ouverte avec du sang qui coule, ou l’intérieur d’un ventre d’un bébé en sang. Si vous payez, vous pouvez les sauver ».

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Lidl : L’enseigne est obligée de rappeler ces produits très dangereux pour les enfants !

Sa défense lors du procès est surprenante

La police a découvert qu’il appartenait à un groupe d’agriculteurs qui proteste contre la grande distribution à cause du prix trop bas auquel on leur achète le lait. Mais lors de son procès, qui s’est tenu cette semaine, Nigel Wright a raconté une histoire étonnante pour justifier son geste. Selon lui, ce sont des gens du voyage qui l’auraient menacé. Les nomades traversaient sa propriété en recherche de métal, et il aurait tiré en l’air pour les effrayer mais ceux-ci s’en seraient pris à lui. Ils l’auraient alors menacé de violer sa femme et de pendre ses enfants à un arbre s’il ne faisait pas ce qu’ils demandaient. C’est là qu’ils lui auraient ordonné de piéger la nourriture dans les supermarchés.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Un supermarché bannit le plastique de ses rayons et fait exploser ses ventes

Deux mamans ont failli nourrir leurs bébés avec ces pots contenant des copeaux de métal

Lors du procès, les deux mères, qui ont acheté les produits contaminés, l’une en 2018, l’autre en 2020, ont témoigné. Morven Smith a expliqué l’effroi quand elle a découvert dans le bol de soupe de son bébé de 10 mois des copeaux de métal. Harprett Kaur Singh, quant à elle, a aussi vu juste à temps les morceaux de métal dans la cuiller, alors qu’elle allait la donner à son bébé de 9 mois. Quant aux magasins Tesco, par précaution, ils ont rappelé 42 000 petits pots de bébé par peur qu’ils soient contaminés. Le verdict tombera le 28 septembre prochain.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Gel hydrolacoolique : attention à ces produits qui ne tuent pas le coronavirus ! Des flacons rappelés !

Source : LadBible

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.