Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une enfant de 11 ans, violée par un homme de 26 ans qui l’a piégée sur les réseaux sociaux !

Publié par Lauryn Bikile le 25 Juin 2022 à 13:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 23 juin 2022, un homme a été mis en examen. De fait, il est soupçonné d’avoir violé une enfant de 11 ans, avec qui il avait parlé sur les réseaux sociaux, avant de l’emmener dans un hôtel de Cuincy, dans le Nord, a annoncé le parquet de Douai. On vous en dit plus !

La suite après cette publicité

Un homme se fait passer pour un adolescent de 14 ans afin de violer une jeune fille

Un homme viole une fille de 11 ans

Les premiers éléments de l’enquête révèlent qu’un homme de 26 ans aurait totalement changé son identité, en se faisant passer pour un adolescent de 14 ans. Ce dernier échangeait avec une fillette de 11 ans habitant dans le Pas-de-Calais, depuis mai dernier.

La suite après cette vidéo

Jusqu’au jour où ils se sont fixé un rendez-vous pour le week-end du 11 au 12 juin 2022. Ainsi, la jeune adolescente aurait donc menti à sa mère en lui disant qu’elle allait dormir chez une amie, pour pouvoir le rejoindre.

La suite après cette publicité

Et selon une source proche du dossier, le mis en examen « aurait ensuite entraîné cette jeune fille jusqu’à un hôtel de Cuincy où il l’aurait violée » .

Cette même source continue en disant qu' »il l’aurait ensuite déposée dans une pharmacie pour qu’elle achète une pilule du lendemain » et que, par la suite, le personnel de la pharmacie « aurait ainsi alerté la mère de l’enfant qui a prévenu la police » .

Interpellé dans le Cher

La suite après cette publicité

Le parquet a précisé que le jeudi 16 juin 2022, soit quelques jours plus tard, l’homme a été interpellé dans le Cher. Ce dernier a été mis en examen dès le lendemain, pour viol sur mineure de moins de 15 ans. Le parquet, qui, par ailleurs, a ouvert une information judiciaire à Douai, dans le Nord.

Le juge d’instruction a placé l’individu sous contrôle judiciaire. Mais le parquet qui avait requis le placement en détention provisoire a donc fait appel de cette décision.

C’est clairement une histoire dramatique qui illustre parfaitement les dangers d’Internet…

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.