VIDEO : Uh homme violemment passé à tabac à coups de battes de base-ball par plusieurs individus pour une histoire de masque

À Soisy-sous-Montmorency, dans le Val d’Oise, un homme a été tabassé à coups de battes de base-ball pour avoir simplement demandé à un client d’une laverie de porter un masque, par respect des mesures sanitaires en vigueur. Découvrez cette scène violente dans la vidéo ci-dessous : 

À lire aussi : 14 personnes qui deviennent vraiment flippantes avec un masque…

Un homme roué de coups, sous les yeux affolés de ses enfants, pour une histoire de masque

Depuis le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos, des personnes récalcitrantes en viennent aux mains pour montrer leur mécontentement. Ce père de famille de 44 ans a fait les frais de ce genre de comportements déviants. En effet, alors qu’il était dans une laverie de Soisy-sous-Montmorency, avec ses enfants de 5 et 7 ans, un homme entre sans masque. Pour une question de sécurité, il lui demande alors d’en porter un : « j’étais en train de plier mes vêtements pour les mettre dans un sac. J’ai demandé au monsieur de porter le masque. C’est écrit que c’est obligatoire et c’est la loi » raconte-t-il.

« Il m’a dit « Je fais ce que je veux » . Ce père de famille décide de réitérer sa demande, sans s’attendre à un acte de violence de sa part. Suite à cette deuxième interaction verbale, l’homme non masqué ressort de la laverie et revient, quelques minutes plus tard, accompagné de renforts. C’est le drame. Une bagarre éclate. En effet, deux hommes frappent alors ce papa désemparé avec un batte de baseball quand deux autres le tabassent à mains nues. Cette scène d’une extrême violence a été filmée par les caméra de vidéosurveillance de la laverie. Sur les images, on peut voir la victime au sol, sans défense, se faire rouer de coups par ces malfrats. 

Il frôle la mort

Suite à cet incident, il est transporté d’urgence à l’hôpital d’Eaubonne. Il souffre d’un traumatisme crânien avec une plaie, des contusions et des douleurs lombaires. Mais sa principale douleur est mentale, il reste choqué par la violence morbide de cette scène : « s‘ils touchaient ma nuque, c’était fini, à deux centimètres près c’était la morgue. Mais attendez…pour un masque ? »

Ses enfants sont également traumatisés. La violence est une amère réponse à la contrariété. En effet, l’homme de la laverie n’a pas supporté qu’on lui impose le port du masque, pourtant obligatoire dans les lieux publics, et a trouvé comme seule et unique solution les coups et la fuite. Pas très humain ni très courageux. Heureusement, ce père de famille a survécu aux coups violents de ces hommes sans coeur. 

À lire aussi : Un homme nu traverse la ville ne portant qu’un masque de protection en guise de string

Publié par Salomee le 04 Août 2020
0