Burger King lance le Unhappy Meal, un clin d’œil au Happy Meal trop démago de McDo

Burger King s’associe avec l’association Mental Health America, qui tente de faire prendre conscience et d’attirer l’attention sur les problèmes liés aux troubles mentaux. Le mois de mai a été désigné, mois de la santé mentale. À cette occasion, pendant tout le mois de mai, Burger King propose le Unhappy Meal, des menus pour ceux qui ne sont pas heureux. Regardez la vidéo pour en apprendre plus sur la campagne.

 

> À lire aussi : La nouvelle publicité de Burger King scandalise, la chaîne de fast-food la supprime (vidéo)

Nous ne sommes pas obligés de nous sentir bien en permanence

Nous sommes dans l’époque du feel-good, du politiquement correct et lorsque quelqu’un vous dit qu’il ne va pas bien, c’est la panique totale. Vous avez déjà remarqué comme c’est embarrassant quand vous demandez simplement à quelqu’un comment il va, et qu’il ose vous répondre que ça ne va pas… Là c’est le drame. Burger King veut faire comprendre que tout ne va pas toujours bien, tout n’est pas rose. Nous avons tous nos coups de blues, nos petits chagrins ou nos moments de déprimes. Alors pour tout ce qui est du bon sentiment, allez à la concurrence et mangez un Happy Meal (« menu heureux », en anglais).

> À lire aussi : Burger King lance son premier Whopper vegan !

Pour ceux qui ont un coup de mou, il y a le Unhappy Meal

Chez Burger King, pendant tout le mois de mai, les Américains peuvent choisir entre 5 menus pour les dépressifs. Mental Health America est fière de cette action, espérant qu’elle alerte la population, avant qu’il ne soit trop tard. Qu’entend-on par-là ? Que les troubles mentaux atteigne le stade 4, stade considéré comme un trouble persistent et qui pourrait mettre la vie de la personne en danger. Le but de la campagne est d’en parler, oser en parler, et ensuite agir. « On ne sait pas qui a besoin d’entendre ça, mais c’est normal de ne pas se sentir heureux en permanence. Tout ce qui compte, c’est de faire les choses à votre façon », écrit Burger King sur Twitter pour lancer sa campagne. Les cinq menus sont composés d’un burger, d’un paquet de frites et d’une boisson… sans le fameux jouet (peut-être trop joyeux ? Que l’on retrouve dans les Happy Meals).

> À lire aussi : McDonald’s ne sera désormais plus seul à pouvoir utiliser le nom Big Mac et Burger King en profite

Chaque box correspond à une humeur

Chaque box correspond à une émotion ou un sentiment que vous pourriez ressentir. Il y a le Pissed Meal, pour ceux qui sont énervés. Le Blue Meal est à essayer lors des coups de blues. Le Salty Meal, lorsque quelque chose ne passe pas. Puisque le but est de se sentir comme on est, vous êtes peut-être très en forme, alors il existe tout de même les Yaaas Meal. Et si vous n’en avez rien à faire, il y a le Don’t Give a F*** Meal.

> À lire aussi : Des photos difficiles et troublantes nous montrent les terribles conditions de vie des personnes atteintes de troubles mentaux en Indonésie

burger king unhappy meal

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Nicolas F le 05 Mai 2019
0