Un chef cuisinier nargue des manifestants végans en préparant une biche en vitrine puis en dégustant sa viande rouge devant eux

Un groupe d’activistes végans s’était réuni dans les rues de Toronto pour manifester. C’est alors qu’un chef cuisinier a profité de leur présence devant son restaurant pour les provoquer. Il s’est mis derrière la vitrine de son restaurant et a commencé à préparer de la viande. Après l’avoir coupée comme un boucher, il la cuisine puis la mange devant les regards outrés des manifestants. Regardez dans la vidéo la provocation du cuisinier et la réaction virulente des manifestants.

 

Le cuisinier est un amoureux de la viande

Michael Hunter a voulu jouer la carte de la provocation, en voyant défiler devant son restaurant, un groupe d’activistes végans. Lui qui est un amoureux de la bonne viande, il est excédé par le comportement excessif de certains, qui veulent imposer leur vision parfois très tranchée. Il faut dire que ce cuisinier canadien est surnommé le « Chef chasseur », en référence à son nom « Hunter », qui veut dire chasseur en anglais. Et pour cause, il ne propose de la viande à peine tuée. Il part d’un morceau de boucher et prépare méticuleusement ses morceaux, jusqu’à l’assiette du client.

 

Il mange son steak devant les manifestants végans

Il a donc décidé de s’installer derrière la vitrine de son restaurant et de sortir l’un de ses plus beaux morceaux de biche. Pendant ce temps-là, les activistes outrés ont sorti leurs panneaux « assassin » ou « les animaux ne sont pas à notre merci » devant le restaurant Antler. Michael n’est pas déstabilisé par la manifestation qui se déroule derrière la vitre. Il continue à désosser son gibier. Une fois que sa venaison est prête, il part la faire cuire quelques instants, et revient avec un steak de biche saignant, qu’il ne s’est pas privé de déguster, toujours à la vue des manifestants.

Ils veulent juste défendre le bien-être animal

« Quand Michael vient à la fenêtre pour charcuter la cuisse d’une biche, il a l’air d’un fou qui se décompose face à nous, et qui nargue un groupe de personnes qui est là juste parce qu’on soutient le bien-être animal », explique Marni Ugar, qui dirigeait la protestation ce jour-là. Len Goldberg, un activiste vidéaste a également réagi à ce spectacle. « C’était un individu, elle avait peut-être une famille, un compagnon, des enfants. Elle était dans un troupeau, avec des amis et avait sa propre personnalité, ses envies, ses sentiments, ses désirs, ses peurs, son amour, son caractère, son cœur et son âme ».

un cuisinier prépare de la viande devant des végans

Crédits : Unilad

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 01 Avr 2018
 
0