Des burgers servis avec de la fausse cocaine, un concept qui fait polémique en Australie

Publié par Axel le 01 Fév 2019

En Australie, un restaurant pop-up sobrement nommé Pablo Escoburgers a ouvert ses portes et vend des burgers particuliers. Leur concept respecte parfaitement le jeu de mots puisqu’ils servent leurs burgers … avec un rail de cocaïne et un billet sur le dessus. Rassurez-vous ce n’est pas de la vraie cocaïne ni un vrai billet, mais cette initiative déplaît à beaucoup de personnes.

 

burger cocaine

© Pablo Escoburgers sur Facebook

 

De la fausse cocaïne pour accompagner vos burgers

A Melbourne, des restaurateurs ont ouvert un établissement éphémère qu’ils ont nommé d’après un jeu de mots des plus subtils : Pablo Escoburgers. Vous vous doutez bien qu’un tel nom n’est pas anodin. En effet, les burgers qu’on y sert sont bien particuliers. Vous pouvez commander le Patron, un cheeseburger classique au dessus duquel sont disposés une ligne de poudre blanche et un billet de 100 dollars. Ou le burger végétarien accompagné d’un sachet rempli de la même poudre blanche avec une petite cuillère à côté.  Bien évidemment ce n’est pas de la cocaïne mais de l’ail en poudre et le billet est un faux. Si l’initiative se veut drôle et décalée, certains ne sont pas de cet avis et critiquent vivement le restaurant.

 

burger végétarien

© Pablo Escoburgers sur Facebook

 

Ces burgers à concept ne plaisent pas à tout le monde

Sur Internet, les gens se lâchent et n’hésitent pas à critiquer Pablo Escoburgers. On peut lire des commentaires de ce genre : « Comment peut-on vous expliquer que CE N’EST PAS DRÔLE ? Essayez de faire ça avec Hitler et regardez ce qui se passe. Utilisez votre cerveau les gars« . De plus, l’un des co-propriétaires du restaurant, Vaughn Marks, a déploré la note de son établissement sur Facebook – seulement 2 étoiles.

 

>> A lire aussi : A Nîmes, vous pouvez commander « un Burger Gilles & John sauce lacrymo… »

 

Des réactions qui ont poussé le restaurateur à clarifier la situation en publiant un communiqué sur la page Facebook de l’établissement. Il se dit « très fier de [ses] burgers » mais comprend que Pablo Escobar était un mauvais personnage « qui a détruit la vie de milliers de Colombiens« . « Nous ne tolérons, idolâtrons ou promouvons en aucun cas Pablo Emilio Escobar ou ses actions. Nous sommes par contre Australiens et savons rire d’un bon jeu de mots » déclare Vaughn Marks. En conclusion, le restaurateur regrette qu’il soit si « difficile de ne pas offenser qui que ce soit en 2019« . Quoiqu’il en soit, Pablo Escoburgers reste ouvert et devrait attirer de nouveaux clients férus de bon jeu de mots.

En savoir plus sur : - -