Cette ville veut interdire les téléphones portables… en marchant !

Yamato se situe en banlieue de Tokyo. La ville japonaise souhaite appliquer l’interdiction des téléphones en marchant dans les rues. Cela vise à réduire le nombre d’accidents.

Yamato téléphone marchant

>>> À lire aussi : Jours fériés : combien nous en reste t-il en 2020 ?

Une interdiction pour les téléphones portables en marchant

C’est une action devenue normale de nos jours : utiliser notre téléphone en marchant dans la rue. Cependant, cela entraîne des accidents. Des gens se rentrent dedans, finissent par se cogner ou pire encore.

Alors, pour remédier à ces incidents, la ville japonaise de Yamato souhaite interdire l’usage du téléphone portable en marchant. Un texte a même été soumis au conseil municipal de la ville. La décision est attendue pour la fin du mois de juin.

« Ce sera la première interdiction de ce genre au Japon« , explique Masaaki Yasumi, un membre de l’administration locale. En effet, dans la banlieue de Tokyo, « le nombre de personnes utilisant des smartphones a explosé et avec lui le nombre d’accidents. (…) C’est ce que nous voulons éviter », souligne le membre de l’administration.

>>> À lire aussi : Qui est Derek Chauvin, l’officier de police responsable de la mort de George Floyd?

Un nombre d’accidents grandement en hausse

En revanche, le futur règlement ne prévoit pas de sanctions contre ceux qui n’arrivent pas à se détacher de leur téléphone. Les autorités souhaitent plutôt mettre en place des campagnes d’informations pour faire respecter cette possible interdiction. « Nous espérons que l’interdiction amène chacun à prendre conscience des dangers », souligne M. Yasumi.

Une étude datant de 2014 avait mis en évidence que le champ de vision d’un piéton qui regardait son écran se réduisait de 95%, en comparaison à une vue normale.

Grâce à une simulation sur ordinateur, le groupe souhaitait voir ce qu’il se passerait si 1500 personnes traversaient le fameux carrefour de Shibuya, en regardant leur téléphone. Deux tiers des piétons n’auraient pas été capables de traverser sans accident, d’après les résultats. Un nombre alarmant qui a mené à cette demande d’interdiction. 

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron prépare l’acte 3 : ces grandes annonces qu’il s’apprête à faire !

Source : Capital
Publié par Manon le 02 Juin 2020
0