L’avion touché par une tempête de grêle, les pilotes s’en sortent miraculeusement !

Si vous êtes du genre à ne pas être très rassuré(e) d’ordinaire en avion, on vous conseille de passer votre chemin. Plus dantesque encore que les turbulences, somme toute assez classiques dans le milieu aérien, un appareil de la compagnie chinoise China Southern a dû affronter une violente tempête de grêle dimanche dernier. L’Airbus A380 qui reliait la mégalopole de Canton (Guangzhou) à Pekin, est finalement parvenu à se poser sur la piste de l’aéroport de la capitale avec une vingtaine de minutes de retard. Un petit miracle lorsqu’on prête attention à l’état de l’appareil à l’arrivée.

Avion tempete

Photo Twitter @ChinaAviationReview

>>>À lire aussi : En totale détente, il s’allume une cigarette dans un avion

Le pare-brise de l’avion fortement endommagé par la tempête de grêle

Comment les pilotes du vol CZ3101 sont-ils parvenus à faire atterrir l’appareil de China Southern Airlines sans encombres ou presque ? En observant les premières photographies prises après l’atterrissage et diffusées sur Twitter, les divers impacts sur la carlingue de l’avion témoignent de l’intensité de la tempête de grêle. Les dégâts causés sont multiples. Le pare-brise de l’Airbus A380 est fortement endommagé, étoilé sur toute sa surface après le passage des grêlons venus se fracasser contre la vitre de l’appareil. L’état catastrophique du pare-brise a donc fortement obstrué la visibilité des pilotes, qui ont réussi à faire atterrir l’avion et les passagers avec sang-froid. Un miracle.

Pare brise avion

Photo Twitter @ChinaAviationRewiew

>>>À lire aussi : Il meurt à bord d’un avion après avoir avalé 246 sachets de cocaïne

Les pilotes ont déclenché le signal d’urgence

Plusieurs autres avions ont été obligés de survoler la région en proie à cette violente tempête. Malmenés dans les airs, les pilotes ont dû déclencher le signal d’urgence. Si le pare-brise était proche de céder sous les impacts répétés des grêlons, le nez de l’appareil a lui aussi été fortement endommagé. La peinture du radome à l’avant a violemment souffert et mérite aujourd’hui un bon coup de pinceau. On imagine la frayeur des passagers prisonniers pendant de longues minutes de cette tempête.

Nez avion

Photo Twitter @ChinaAviationRewiew

>>>À lire aussi : Incroyable, cette passagère est seule à bord d’un avion

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 29 Mai 2019
 
0