Cette femme vend des masques avec des motifs pénis mais ce n’est pas ce que vous croyez ! (VIDÉO)

Pendant ce confinement, et toujours pendant ce déconfinement, le manque de masques s’est fait ressentir partout dans le monde. Une pénurie qui a poussé certains et certaines à coudre leurs masques eux-mêmes. Cette mère de famille américaine a alors eu une drôle d’idée.

Gérante d’une association, elle a décidé de créer des masques avec des motifs assez particuliers. En effet, des petits pénis sont dessinés sur ces protections. Mais la raison est très loin d’être graveleuse. Bien au contraire. Découvrez les masques et futurs motifs dans la vidéo ci-dessous.

A lire aussi :Emmanuel Macron : sa déclaration choc sur les masques fait scandale ! (vidéo)

Une américaine crée des masques pénis

Mindy Vincent est une jeune mère de famille, vivant dans l’Utah, aux Etats-Unis. Il y a quelques années, elle décida de fonder une association : Utah Harm Reduction Coalition (UHRC). Une association venant en aide aux personnes avec des problèmes de drogues. Mais plus récemment, elle créa un tout autre projet : le “Project penis mask”. Devant la pénurie de masques, cette américaine a voulu créer les siens elle-même.

Des masques pour respecter les gestes barrières

Mi-avril, cette jeune femme a alors reçu les masques qu’elle a fait produire, avec ces drôles de motifs. « Regardez-moi ! Mes masques sont arrivés ! J’ai porté ça aux supermarchés aujourd’hui. Quand quelqu’un me dit que mon masque a des pénis dessus, je leur fais savoir que c’est comme ça que je détermine qu’ils sont trop proches, et leur demande gentiment de reculer. » explique-t-elle sur son compte Facebook.

Et oui, ces masques un peu graveleux en apparence, sont en fait simplement une idée pour faire respecter la distanciation sociale. Celles et ceux qui arrivent à distinguer les pénis sur le masque sont en fait trop proches de la jeune femme.

Un engouement incroyable sur les réseaux sociaux

Une idée qui a fortement plu sur les réseaux sociaux. Le post de la jeune femme a été commenté plus de 100 000 fois et partagé plus de 400 000 fois. Devant une telle ampleur, Mindy Vincent a décidé de commercialiser les masques à grande échelle et reversé les bénéfices à son association. Vendu 20 dollars l’unité, ces masques ont permis de récolter plus de 50 000 dollars pour cette organisation. Interrogée par le New-York Post, la jeune femme est ravie de la situation.

C’est incroyable et juste fou. Gérer une association n’est pas facile tous les jours et voir autant de personnes soutenir notre cause du jour au lendemain est juste formidable. Et même si leur engagement n’est amené que par le masque, le résultat final est le même et nous allons pouvoir aider beaucoup de personnes”.

A lire aussi : Coronavirus : des masques de très mauvaise qualité distribués aux seniors font scandale

En savoir plus sur : - -

Publié par Tom le 19 Mai 2020
0