Des sumotoris secouent des bébés pour les faire pleurer : un concours vieux de 400 ans au Japon

 

Vous n’aviez jamais entendu parler du festival de Nakizumo ? Pourtant, cette festivité est organisée depuis plus de 400 ans au Japon. Lors de cet événement des sumotoris s’affrontent non pas dans un cercle, mais avec des bébés. Le but est de prendre un bébé dans les bras et le faire pleurer le plus fort possible. Regardez les images surprenantes dans la vidéo.

> À lire aussi : Un K.O. impressionnant lors d’un combat de sumos ! (vidéo)

Des sumotoris doivent faire pleurer des bébés pour gagner le combat

Chaque année, à Tokyo, dans le temple Sensoji, des sumotoris se réunissent pour un événement particulier. Cette fois-ci, ils ne luttent pas l’un contre l’autre et ne s’empoignent pas. Ils doivent simplement prendre un bébé dans les bras et le faire pleurer. Cette année, 160 bébés nés en 2018, ont été confiés aux sumotoris de Tokyo. Ils les secouent un peu, les tiennent par les bras, tout est bon pour faire hurler les enfants. Deux sumotoris se mettent face à face, ils tiennent chacun un enfant, et celui qui fait pleurer le bébé le premier gagne la manche.

> À lire aussi : Trop drôle : le kit de coquetiers sumos pour rigoler dès le petit dej’

Le festival de Nakizumo existe depuis 400 ans !

Ce festival n’a pas lieu à un seul endroit. C’est une tradition japonaise qui est pratiquée un peu partout dans le pays. Les festivités organisées à Tokyo sont bien entendu les plus importantes. Les règles changent d’un lieu à un autre et parfois, c’est le contraire, c’est le premier enfant qui pleure qui perd. La coutume veut que les cris du bébé expient les mauvais esprits. Les pleurs lui apporteraient chance et argent. Quand le premier bébé se met à pleurer, l’arbitre crie « naki naki », ce qui veut dire « pleurer ».

> À lire aussi : Le saviez-vous #59 : pourquoi les arbitres de sumo ont un poignard sur eux ?

festival sumos sumotoris pleurer bébé

Crédits : EPA, Getty

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 04 Mai 2019
 
0