Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Philippe Risoli : son costume prend feu en plein tournage

Publié par Elodie GD le 07 Sep 2023 à 20:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Dans ses mémoires Dites bien à mon fils que je l’aime, disponibles ce 9 septembre en librairie, Philippe Risoli s’est remémoré les moments marquants de sa vie. Il est notamment revenu sur le jour où son costume s’est littéralement consumé sur le plateau à cause de son addiction.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Un homme met le feu à sa voiture dans sa station-service (vidéo)

Philippe Risoli accro à la cigarette

La cigarette, il ne pouvait plus s’en passer. Ainsi, des années durant, Philippe Risoli a mis au point des stratagèmes impossibles pour tirer ne serait-ce qu’une bouffée de tabac entre deux scènes du Juste Prix.

La suite après cette publicité

Pourtant, il a grandi avec une grande fumeuse : Marie-Thérèse, sa mère. Il lui reprochait d’ailleurs sa trop grande dépendance au tabac et s’était promis de ne pas y céder.

« Fumer était donc, après les toussotements des débuts, devenu agréable, relaxant, déstressant, du moins en apparence. Moi qui avais reproché à ma mère d’en abuser, je m’adonnais maintenant bien plus qu’elle à cette dépendance » , raconte-t-il.

Après avoir contracté un emphysème, Marie-Thérèse a fini par décéder. Mais, cela n’empêchait pas son fils de continuer à fumer. « Les mois, puis les années passèrent sans avoir raison de mon addiction, à laquelle je ne songeais d’ailleurs pas à me soustraire » , confie l’animateur radio.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Un camion prend feu sur l’autoroute A9… Ça dégénère (VIDEO)

Son pantalon se consume en direct

La suite après cette publicité

Pour montrer la place que prenant l’addiction dans sa vie, il s’est souvenue d’une scène marquante. Elle s’est produite à l’époque où il présentait Le Juste Prix sur TF1.

Pendant les tournages, il s’éclipsait régulièrement du plateau pour « tirer une taffe ou deux » . « J’éteignais ma petite clope sur la semelle de ma chaussure, et la glissait ensuite dans le fond de la poche de mon pantalon quelques dixièmes de secondes avant de reprendre le tournage. J’ai dû faire mécaniquement ce petit des centaines de fois sans incident et sans que personne n’y prenne garde, jusqu’au jour où » .

Un jour, alors qu’il rentrait d’une furtive pause cigarette, Philippe Risoli est pris d’une vive douleur à la jambe. « Une douleur aussi insupportable que si des dizaines de guêpes énervées s’étaient accordées à me piquer au même endroit » , décrit l’animateur.

La suite après cette publicité

« Impossible de masquer ma souffrance à l’antenne, d’autant que mon pantalon se consumait maintenant généreusement et qu’un large trou rendait mon costume inutilisable. J’entends encore le cri que je poussai à cet instant, provoquant l’hilarité du public tout entier, croyant que j’étais en train d’improviser un numéro comique ! Inutile de préciser que le tournage fut interrompu sur-le-champ, m’obligeant dans cet éclat de rire général, à changer de tenue en un temps record » .

À lire aussi : Elle confond des feux d’artifices avec de l’encens, ça tourne mal (vidéo)