Inauguration de la première catapulte qui projette un homme à 100 km/h au-dessus d’un ravin de 150 m

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Les amateurs de sensations fortes vont devoir se rendre jusqu’en Nouvelle-Zélande pour tester la première catapulte au monde de ce genre. Il a fallu 30 ans pour que la Nevis Catapult voit enfin le jour. Cette catapulte humaine projette un homme à 100 Km/h, en 1,5 seconde. Le pire est le vide qui défile sous les pieds au moment où la personne est projetée. Il faut espérer que l’envol réussisse car il y a un ravin de plus de 150 mètres de hauteur au-dessus duquel il faut passer. Regardez la vidéo de ceux qui ont oser essayer l’appareil.

 

La catapulte est une première mondiale

Ceux qui sont en recherche d’adrénaline seront servis. Le Nevis Catapult vient d’accueillir ses premiers curieux, dans la Nevis Valley, non loin de Queenstown, en Nouvelle-Zélande. Grâce à cette catapulte unique, les plus courageux vont pouvoir ressentir la force 3G. La catapulte peut les propulser à 100 Km/h, en l’espace de seulement 1,5 seconde. Cette expérience fait appel à plusieurs peurs extrêmes comme la vitesse, la hauteur et le vol. Sous les pieds, il y a un ravin de 150 mètres de hauteur, au fond duquel coule paisiblement une petite rivière. Il faut peser au minimum 27 kg, avoir 13 ans et payer son ticket 255 dollars néo-zélandais (environ 99 euros) pour y accéder.

 

Une nouvelle attraction de l’extrême à essayer en Nouvelle-Zélande

Il a fallu 30 ans à la société de Henry van Ascho et AJ Hackett pour créer cette catapulte, une première mondiale. Ensemble, ils avaient développé Bungy, une société qui propose des activités de sports extrêmes en Nouvelle-Zélande. Ils étaient parmi les premiers fin des années 80 à proposer des activités touristiques basés sur l’extrême, comme le saut à l’élastique. « Nous avons réussi à mettre la Nouvelle-Zélande sur une carte du tourisme d’aventure. C’est merveilleux de pouvoir continuer à pousser les frontières de façon internationale », raconte l’un des fondateurs. Il est fier de sa nouvelle attraction qui lui a couté plusieurs millions et qui possède tous les certificats de conformité qui en font une attraction extrêmement sûre. L’installation vient d’être posée définitivement sur son lieu d’action, après avoir été testée dans un lieu de fabrication pendant des années. Ces neufs derniers mois, elle a effectué des milliers de lancements d’essais et de simulations afin d’analyser chaque vol.

catapulte humaine nouvelle zélande

Crédits : James Morgan Photography

Publié par Nicolas F le 11 Août 2018