Un judoka pro devient obèse et suicidaire après un accident : il devient bodybuilder pour sortir de cet enfer

Avant 2010, Alex Goodrich était au meilleur de sa forme. Il s’entrainait depuis des années pour devenir un champion de judo et d’ailleurs, il devait représenter la Grande-Bretagne aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Suite à un accident lors d’un entrainement, il a perdu un œil et a dû mettre un terme à sa carrière de judoka. En quelques mois, puis quelques années, il est tombé dans la dépression, il a arrêté le sport, a pesé plus de 150 kilos et a fait une tentative de suicide. Regardez la vidéo pour découvrir ce qu’il est devenu. Après sa tentative de suicide, il s’est repris en main, remotivé, et s’est donné un nouvel objectif : devenir champion de bodybuilding.

 

Le champion de judo perd un œil

Aujourd’hui, Alex Goodrich a 31 ans. Il est diplômé de médecine et a des ambitions plein la tête. Vous l’auriez rencontré il y a encore 2 ans, vous seriez tombé sur une épave. Et il y a 10 ans ? Vous auriez rencontré un champion de judo. En une dizaine d’années, Alex a connu trois vies : un jeune judoka prêt à participer aux Jeux olympiques, un homme dépressif devenu obèse et finalement un jeune médecin passionné de bodybuilding. En mars 2010, alors qu’il s’entrainait au judo avec un coéquipier, il a reçu un coup de poing dans la figure. Immédiatement emmené à l’hôpital, il est ressorti de l’opération aveugle d’un œil, les chirurgiens n’ayant pas pu sauver l’œil.

 

Alex s’enfonce dans la dépression

Sa nouvelle condition physique lui vaut sa place dans l’équipe nationale de judo pour les Jeux olympiques. Il est en convalescence et son aveuglement l’empêche de pouvoir un jour espérer combattre professionnellement. En quelques semaines, il prend 60 kilos. Affalé dans son fauteuil, au repos, à manger des fast food, il est en dépression et suit difficilement ses cours à l’université de Bath où il suivait un cursus d’éducateur physique. « Je suis tombé dans la spirale de la dépression en m’enfermant sur moi-même, me coupant du monde. Je peux dire que j’étais au plus bas dans ma vie ».

 

Il reprend goût à la vie en faisant du bodybuilding

« J’étais cassé, j’étais anxieux, stressé et en dépression. Je me suis consolé dans la malbouffe : chips, chocolat et fast food. J’ai développé de l’apnée du sommeil ». Pendant plusieurs années, il s’enfonce de plus en plus et grossit jusqu’à atteindre 150 kilos. En novembre 2016, il veut en finir avec cette souffrance et tente de se suicider. Grâce à un déclic qu’il a eu après sa tentative, il a été motivé par un diététicien et des conseillers qui lui ont fait comprendre qu’il fallait changer. Pendant près de deux ans, il a suivi un régime ultra protéiné et s’est rendu à la salle de sport 6 jours par semaine. Il a fondu jusqu’à atteindre le poids de 85 kilos tout en muscles. « J’ai réussi à mettre de côté les souffrances inutiles de ma vie et j’ai changé. D’une victime je suis devenu un héros ». Pour se motiver, il s’est donné pour objectif de participer au concours Pure Elite. Ce concours s’est déroulé en septembre. Il s’agit de la plus grande compétition de bodybuilding en Europe.

champion de judo obese suicide sport

Crédits : Matt Marsch/SWNS, Alex Goodrich

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 21 Oct 2018
 
0