Ce mannequin au monosourcil assumé se fait insulter sur Instagram mais ses sourcils l’ont aussi rendue populaire

Publié par Nicolas F le 09 Avr 2018

Sophia Hadjipanteli fait un fameux pied de nez à tous ceux qui l’ont critiquée et qui continuent à l’insulter sur les réseaux sociaux à cause de ses sourcils très fournis. Elle a un monosourcil, une particularité physique considérée comme disgracieuse, surtout pour une fille. Mais Sophia ne se laisse pas abattre par les remarques et au contraire, elle assume ses sourcils épais. Sa confiance en elle et son naturel ont payé, puisqu’elle est devenue aujourd’hui une icône de beauté sur les réseaux sociaux. Regardez dans la vidéo, toutes les photos qu’elle partage au quotidien avec ses 167 000 sur Instagram.

 

Un mannequin qui assume sa différence

La première chose qu’on voit quand on regarde cette jeune mannequin de 21 ans, ce sont ses sourcils touffus qui se rejoignent et qui forment un monosourcil. Au lieu de l’épiler, de l’entretenir et d’essayer de l’atténuer, comme le feraient la plupart des femmes, Sophia Hadjipanteli a choisi de l’assumer. Cette blonde aux sourcils épais noirs ne laisse personne indifférent. De nombreux fans la complimentent sur les réseaux sociaux, mais elle est aussi la cible d’insultes.

 

Un monosourcil qui dérange

Sophia est une grecque chypriote qui étudie à l’Université du Maryland, aux États-Unis. Elle a réussi à se faire une notoriété, en postant fréquemment des photos d’elle sur les réseaux sociaux. Son monosourcil a attiré toutes les attentions et lui a même permis de se différencier et de devenir comme une signature. En dépassant les 167 000 abonnés qui suivent sa vie au quotidien, elle est devenue une influenceuse sur Instagram. Les marques veulent profiter de son physique atypique et de sa confiance en elle, malgré sa différence, et n’hésitent pas à s’associer à elle.

 

Elle a même donné un nom à ses sourcils

« Je n’aurais jamais pensé que mes sourcils allaient avoir un tel impact sur les gens, simplement en les laissant pousser et en n’y touchant pas. Je veux vraiment que les gens soient obligés de me regarder et d’affronter mon monosourcil. Ils ont été conditionnés à penser que c’est anormal et qu’il faut s’en débarrasser », raconte Sophia. Elle a même donné le surnom de Veronica à ses sourcils qui ont une grande place dans sa vie.

mannequin au monosourcil

Crédits : Instagram/sophiahadjipanteli, Giphy

En savoir plus sur : - - - -

 
0