Après la polémique, Nicky Minaj s’explique sur son concert annulé à Bordeaux

Nicki Minaj est au coeur de la tempête médiatique. La star américaine est en tournée dans plusieurs grandes villes européennes. Alors que son concert à l’AccorHotels Arena à Paris-Bercy s’est déroulé sans accroc la semaine passée, son escapade bordelaise samedi dernier n’aura pas été de tout repos. Nicki Minaj devait se produire sur la scène de l’Arkea Arena, qui a notamment accueilli le dernier spectacle des Enfoirés. Mais son show a finalement été annulé à la dernière minute pour des problèmes techniques liés à d’importants risques de surcharge électrique lors de certaines parties du concert. Les 5 500 spectateurs qui attendaient la star dans la salle girondine n’ont pas caché leur déception.

View this post on Instagram

I fly wit the stars in the sky

A post shared by Barbie® (@nickiminaj) on

 

Quand Nicki Minaj se balade à la fête foraine au lieu d’être sur scène

L’annonce de l’annulation du concert de Nicki Minaj a été faite après 22h, après de longues négociations entre l’équipe technique de l’Arkea Arena et le staff de la superstar américaine. Des sifflets ont alors été entendus tandis que des fans plus agacés scandaient « Cardi, Cardi, Cardi,… » en référence à Cardi B, grande rivale de Nicki Minaj. L’interprète des tubes « Super Bass » ou « Anaconda » a été aperçue quelques heures plus tard à la Foire aux plaisirs, une fête foraine bien connue des Bordelais. Les fans de la chanteuse se sont ensuite rassemblés en masse au pied de son hôtel place de la Comédie. Nicki Minaj a fini par descendre à leur rencontre dans un climat tendu.

 

Nicki Minaj : « Ce n’est pas dans mon intérêt de perdre de l’argent »

Alors qu’elle s’apprête à donner un concert à Londres ce lundi soir, Nicki Minaj est revenue sur sa mésaventure bordelaise dans un post Instagram, cigare à la main. « Les gars, ce n’est pas dans mon intérêt de ne pas jouer, de perdre de l’argent et d’agacer mes fans. Ces deux villes, qui ont rencontré des problèmes techniques, sont des villes dans lesquelles je n’étais pas passée avant (Bordeaux et Bratislava quelques jours auparavant) et nous avons essayé de les ajouter, mais elles n’avaient pas la puissance nécessaire pour rendre possible le concert, et ils nous l’ont dit que trois heures avant le show, alors que nous avions fait les réglages sonores et tout allait bien selon eux. » La direction de l’Arkea Arena refuse pour le moment de se justifier davantage sur la situation, expliquant que la sécurité des spectateurs n’était pas totalement assurée.

 

 

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 11 Mar 2019