Agathe Auproux : elle dévoile la manière atroce dont on lui a annoncé son cancer

Agathe Auproux vient tout juste de publier un livre : Tout va bien. Elle y raconte son long et difficile combat face au lymphome, découvert en 2018. Elle y évoque notamment la manière terrible dont on lui a annoncé cette douloureuse nouvelle…

>>> A lire aussi : « Tout va bien », le livre sur le combat d’Agathe Auproux contre le cancer est sorti

Agathe Auproux forte face à la maladie

C’est donc en mars 2018 qu’Agathe Auproux apprenait être atteinte d’un cancer. Elle avait d’ailleurs partagé un touchant message sur les réseaux sociaux à ce sujet.  « J’ai un cancer. Un lymphome exactement. Je suis en chimiothérapie depuis mi-décembre et pendant encore trois mois. Je suis souvent à l’hôpital, je suis très fatiguée, je perds mes cheveux, j’ai un cathéter que je déteste placé sous ma peau. Mais tout va bien. Tout va bien ». Depuis cette annonce, la jeune femme s’est battue comme une lionne pour s’en sortir au point d’en perdre ses cheveux à cause de la chimiothérapie. Un long et douloureux combat que la chroniqueuse de TPMP a tenu à décrire et à partager dans un livre.

>>> A lire aussi : Agathe Auproux attaquée sur son cancer: elle dézingue un internaute de la meilleure façon qui soit !

Une dramatique nouvelle annoncée sans détour

Pour diagnostiquer sa maladie, Agathe Auproux a dû passer un premier examen. Mais, comme elle l’a dévoilé au site belge 7sur7, elle n’a pas appris la terrible nouvelle tout de suite. Elle a été convoquée par le médecin en charge de son dossier qui lui a simplement dit : « Vous pouvez vous rhabiller et asseyez-vous, parce qu’il y a de quoi s’asseoir », avant de tourner les talons et de la laisser seule avec ses angoisses. « C’était horrible. Je ne crois pas que les médecins sont dénués d’humanisme. Mais ils sont empêtrés dans des procédés administratifs dénués de sens », a-t-elle précisé. Cependant, elle a tenu à prendre sa défense :

« Ce mec-là ne me disait pas : “Je ne te dis pas ce que tu as parce que je ne t’aime pas et que tu vas mourir.” Il ne me l’a pas dit à cause du protocole, parce qu’il n’était pas le médecin référent ou le médecin spécialiste… Il a été maladroit et moi, j’étais en colère et triste ». 

>>> A lire aussi: si vous faites caca vert, voilà ce que cela signifie !

En savoir plus sur :

Publié par Leslie le 21 Oct 2019
0