Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Une célèbre Youtubeuse condamnée à trois ans de prison pour une vaste arnaque

Publié par FJ le 07 Mar 2023 à 14:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une nouvelle qui a fait énormément parler dans le monde de Youtube depuis quelques heures maintenant. Ce lundi 6 mars 2023, la justice a condamné la Youtubeuse Sophie Fantaisy, de son vrai nom Gaëlle Burlot et son mari Grégory Thonet à 3 ans de prison et 100.000 euros d’amende à la suite d’une vaste arnaque mise en place par le biais d’une agence matrimoniale.

La suite après cette publicité
sophie fantasy condamnee arnaque matrimonial

© Capture d’écran Youtube

>>> À lire aussi : Ce célèbre influenceur condamné à sept ans de prison pour arnaque aux aides Covid

La suite après cette vidéo

Sophie Fantasy dans l’œil de la justice

Nouveau rebondissement dans le monde très controversé du Youtube, après l’annonce de la pause de McFly et Carlito, ce sont deux autres Youtubeurs qui vont se faire discrets sur la plateforme, et ce pour une étonnante raison. Il s’agit du couple formé par Gaëlle Burlot et Grégory Thonet, plus connu sous le nom de Sophie Fantasy et de leur chaîne pour enfant Swan et Néo.

La suite après cette publicité

Le couple vient d’être condamné par la justice à trois ans de prison et 100.000 euros d’amende pour une vaste arnaque concernant une agence matrimoniale entre 2010 et 2014, Eurochallenges.

>>> À lire aussi : L’influenceur Nasdas offre 15.000 euros à sa communauté : est-ce une arnaque ?

Trois ans de prison ferme

La suite après cette publicité

En effet, avec plusieurs membres de leur famille, ils sont condamnés pour harcèlement moral, arnaque en bande organisée et abus de faiblesse. Selon le tribunal, ils auraient pendant plusieurs années arnaqué des gens avec l’agence grâce à un système bien rodé.

Des hommes, venaient dans l’agence pour rencontrer des femmes venant d’autres pays par le biais d’un catalogue. Ils payaient alors des forfaits pouvant aller jusqu’à 9.000 euros pour rencontrer l’amour, des contrats évidemment cachés sous la forme d’un simple formulaire. Mais lorsque la rencontre se faisait, la plupart du temps, la personne ne correspondait pas du tout au profil sélectionné. Pire encore, plusieurs hommes n’auraient jamais rencontré une seule femme malgré les nombreuses relances. L’agence est également accusée d’abus de faiblesse en ayant fait signer d’immenses contrats à des personnes handicapées par exemple. Pour éviter que les employés ne parlent entre eux de cette vaste arnaque, ils étaient harcelés moralement.

>>> À lire aussi : NFT : ces influenceurs essaient de vous arnaquer avec de faux projets !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.