Agathe Auproux : harcelée, l’ex chroniqueuse de TPMP vit un véritable calvaire !

Il y avait un moment qu’on n’avait pas entendu parler d’Agathe Auproux. Après un temps à se faire discrète dans les médias, l’ancienne chroniqueuse de Touche pas à mon poste fait de nouveau parler d’elle… Dans la nuit du 19 au 20 mai, la jeune chroniqueuse s’est rendu compte que son numéro de téléphone était facilement accessible sur Internet.

>> À lire aussi : Emily Ratajkowski nous prouve que sa poitrine n’est pas refaite avec une photo d’elle… à 14 ans !

Agathe Auproux : son numéro de téléphone tournait sur Internet !

Pendant le confinement, Agathe Auproux a réussi à se faire discrète. L’ancienne chroniqueuse de TPMP a essuyé de nombreux plâtres pendant sa courte carrière dans l’émission. Harcelée plus d’une fois, cette dernière pensait que cette période était terminée. Mais dans la nuit du 19 au 20 mai, Agathe Auproux a reçu plusieurs messages de la part d’inconnus, lui mettant la puce à l’oreille. Et la jeune journaliste n’a pas eu besoin de fouiner très longtemps pour se rendre compte que son numéro de téléphone avait été publié sur Internet, à la vue de tous. C’est après un énième message d’un inconnu lui demandant si elle était bien “celle de la télé” , qu’Agathe Auproux décide de pousser un violent coup de gueule sur Instagram…

>> À lire aussi : Edouard Philippe, Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy, quelle est la véritable taille des politiques français ? Vous allez être surpris !

Agathe Auproux harcelée : elle pousse un coup de gueule !

Toute la nuit, la chroniqueuse a reçu des centaines de messages d’inconnus. Face à cette situation à la fois révoltante et angoissante, Agathe Auproux a poussé un coup de gueule sur Instagram, s’adressant directement à son/ ses détracteurs : “Les génies qui font tourner mon numéro, j’espère au moins que vous prenez un peu d’oseille dessus, genre 5 euros” . Les téléspectateurs apprécient la présence la jeune journaliste sur les plateaux télé, et cette dernière est rapidement devenue une icône pour les jeunes. Mais lorsqu’une personne balance son numéro de téléphone et que la journaliste reçoit beaucoup de messages, c’est qualifié comme du harcèlement, car non désiré par la principale intéressée.

>> À lire aussi : Zahia torride en micro bikini : la photo qui a provoqué un énorme clash avec… Lââm !

Publié par Jessy le 23 May 2020
0