Charlotte Gainsbourg dévoile ce que son père l’obligeait à faire contre son gré

Charlotte Gainsbourg a été interviewée par le journal Le Monde, à l’occasion de la sortie de son film Les Fantômes d’Ismaël. Un moyen de revenir sur les relations entretenues avec son père et de faire quelques confidences à découvrir dans la vidéo ci-dessous

>>> A lire aussi : Cette obsession de Charlotte Gainsbourg qui rendait son père fou de jalousie…

Charlotte Gainsbourg : une vie difficile avec son père

C’est donc en toute transparence que Charlotte Gainsbourg s’est confiée au journal Le Monde en 2017. Elle y dévoile en effet les relations assez tendues et particulières qu’elle entretenait avec Serge Gainsbourg. Surtout à l’âge de l’adolescence, lorsqu’il a écrit l’album Charlotte Forever.

« Il me faisait aller trop loin, faire des choses qui me gênaient. C’était difficile. Je faisais la tête sur les couvertures de journaux, je ne voulais faire aucun effort, c’était ma manière de me préserver.  » a-t-elle déclaré alors qu’elle participait à l’élaboration dudit album. Il faut dire qu’à cette époque, elle n’était âgée que de 15 ans.

Charlotte Gainsbourg très proche de son père mais entretenant des relations difficiles

>>> A lire aussi : Charlotte Gainsbourg : cette confidence gênante sur sa sexualité choque ses fans !

Charlotte Gainsbourg devait surveiller l’alcoolisme de son père

En plus de devoir être une petite star, Charlotte Gainsbourg devait en plus gérer l’alcoolisme de son père.

« Nous avons vécu ensemble le temps du tournage. C’était compliqué, j’aime mon père plus que tout, mais j’ai eu tellement de mal à me faire une vie. Il était saoul en permanence, c’est éprouvant à vivre pour une enfant. En public, c’était difficile. Je me transformais en flic sur le tournage, je guettais les écarts. »  a-t-elle déclaré avec une grande émotion.

Une vie difficile aux côtés d’un homme souvent ivre et qui lui en demandait beaucoup alors qu’elle n’était qu’une jeune adolescente.

> Serge Gainsbourg aura sa station de métro

En savoir plus sur : -

Publié par Leslie le 06 Oct 2019
0