Vous ne devinerez jamais pour combien JAY-Z et Beyoncé ont loué le Louvre pour leur clip….

Le 17 juin dernier, Beyoncé et JAY-Z  sortaient un album surprise Everything is love, mais ils sortaient surtout un clip exclusif APESHIT tourné au musée du Louvre à Paris. Un lieu mythique de la capitale qui a du leur coûter une blinde…

 

Pourquoi louer le Louvre ?

Le célèbre couple qui forment désormais ensemble le groupe musical The Carters, ont loué le Louvre pour leur tout nouveau clip APESHIT (mot désignant une extrême excitation ou colère). On y voit le couple poser devant les plus belles oeuvres d’art du musée : « Victoire de Samothrace », le « Radeau de la Méduse » de Géricault, le « Sacre de Napoléon » de Jacques-Louis David. Mais pourquoi ce choix ?

 

La chanson parle globalement de leur mode de vie ultra luxueux en insistant bien sur le fait qu’ils sont les meilleurs dans l’industrie. Le musée du Louvre était un réel choix artistique  pour donner de la profondeur au sens de la chanson. On les voit se pavaner dans leurs beaux tissus et leurs bijoux à des centaines de milliers de dollars dans le musée. Selon le site Genius, les Carters exhibent leur richesse devant les tableaux mettant en scène la maltraitance de leurs ancêtres noirs par les conquérants européens. Beyoncé y fait référence dans son refrain en répétant « I can’t believe we made it«  (je n’arrive pas à croire qu’on ai réussi), comme si leur première place était une revanche sur la vie de leurs ancêtres. Mais nous ce qu’on n’arrive pas à croire c’est qu’ils ait pu louer le Louvre pour eux tout seul…

 

Ils l’ont fait, ils ont loué le Louvre

Les fans ont tout d’abord été émerveillés par l’esthétique artistique de la vidéo. Les danseurs jouent avec la symétrie et le plans sont majoritairement réalisés par traveling. Mais un détail n’a pas échappé aux fans et surtout aux fans français choqués en y voyant le musée le plus prestigieux du pays.

 

Les Carters ont donc loué le Louvre, juste ça, mais pour quelle somme d’argent ? Il faut savoir que le musée gagne environ 500 000 euros par an grâce à des tournages, selon Joël Cinq-Fraix, chargé de missions pour les événements du musée. Les tarifs de location de la structure sont définis à la journée, mais le musée n’y accepte pas tout le monde. Il y a une étude du projet de tournage au préalable très sélective. Le musée était intéressé par le projet du couple car il mettait vraiment en valeur les oeuvres. Les Carters ont du débourser la modique somme de  15 000 euros pour chaque journée de tournage et 20 000 euros par nuit. Le durée du tournage étant inconnue. Qui s’attendait à beaucoup plus ?

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Inès Arrom le 20 Juin 2018
0