Édouard Philippe : cette pièce secrète à Matignon qui lui est reservée…

C’est une information méconnue et pourtant, Édouard Philippe est un grand sportif. D’ailleurs, une pièce secrète dans les couloirs de Matignon lui est même réservée pour qu’il puisse se défouler de temps à autre. Alors si vous vous posez la question, voici la réponse en vidéo :

>> À lire aussi : Emmanuel Macron : son erreur durant ses bons vœux qui n’est pas passée inaperçue

Édouard Philippe : un grand sportif

Chaque matin, c’est le même rituel pour Édouard Philippe. Il se lève aux aurores et se dirige vers Matignon. Mais au lieu de prendre place à son bureau, il va tout droit au fond du jardin en contournant le pavillon de musique. Car juste à côté, c’est une salle de sport spécialement aménagée pour cogner.

Car depuis tout jeune, notre premier Ministre est fan de la boxe anglaise. À peine arrivé dans la salle, il branche les deux écrans de télévision et se met à transpirer. C’est d’ailleurs particulièrement vrai en temps de crise car cela lui permet d’évacuer le stress et la tension.

>> À lire aussi : Emmanuel Macron : ce gros dérapage qui scandalise !

Un véritable exutoire

Si Édouard Philippe est connu pour être un grand amateur de football, sa pratique de la boxe anglaise est passée sous silence. Pourtant, c’est un sport qu’il pratique depuis longtemps. D’ailleurs, cela remonterait alors qu’il était maire du Havre et qu’il s’entraînait avec le coach Madjid Nassah.

Au Figaro, ce dernier expliquera : « Édouard Philippe était assidu et mordu de ce sport. » Quant au premier Ministre, il n’hésite pas à déclarer qui c’est une pratique sportive lui servant « d’exutoire », notamment après la mort de son père. Et à côté de sa petite salle secrète à Matignon, il faut savoir que tous les mardis il fait également une partie de football avec d’autres membres du gouvernement dans le gymnase du ministère de l’Economie et des finances à Bercy. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est d’attaque pour gérer d’une main de maître tous les conflits sociaux.

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 07 Jan 2020
0