Enora Malagré se confie sans gêne sur sa vie sexuelle

Avec Enora Malagré il n’y a pas de sujets tabous. Avec son nouveau média « La WTF », elle évoque tout un tas de choses sur sa vie sexuelle.

 

Aucun sujet tabou pour l’ancienne chroniqueuse

Sur son tout nouveau site « Women Trend Family (ou WTF) », Enora Malagré écrit de nombreux articles sur plusieurs sujets. Lors du dernier article, elle a décidé de parler de sa vie sexuelle en évoquant différents sujets par rapport au sexe.

 

Elle commence par parler d’un sujet fâcheux pour les femmes, à savoir la masturbation féminine. Enora Malagré déclare : « La masturbation féminine était nécessaire et normale« . L’influence du film « Sex and the city » aurait eu un rôle important à ses yeux sur ce sujet.

 

Mais le meilleur reste à venir ! Elle continue en déclarant : »Il m’est arrivé d’en voir une… une toute fripée. C’est le soucis avec les zizis non circoncis. On peut avoir énormément de peau en rab. Je préfère sans prépuce, elle a l’air plus fière et plus intrépide, mais bon, à voir« . Une déclaration assez insolite que les hommes non circoncis apprécieront sûrement.

 

Pour finir avec le sujet du sexe en lui même, l’ancienne chroniqueuse de TPMP raconte :  « Avaler le sperme de son partenaire sexuel ou le fait qu’il éjacule dans votre bouche n’est évidemment pas une pratique courante (…) La fellation est une pratique très sympatoche si elle est consentie et partagée dans la joie ! »

 

« C’est le mec le plus ‘moche’ que j’ai eu dans ma vie qui s’est le mieux occupé de moi »

Pour continuer sur le sujet de sa vie personnelle, Enora affirme que, pour elle, les hommes moins beaux sont ceux qui s’occupent le mieux des femmes car ils ont moins de relations dues à leur physique. Du coup, dès qu’ils ont une chance avec une femme ils la saisissent. Bien sûr ce n’est que la vision d’Enora Malagré.

 

Elle déclare : « C’est le mec le plus ‘moche’ que j’ai eu dans ma vie qui s’est le mieux occupé de moi. Il a tout donné, c’était le Cirque du Soleil, voire un ballet à l’Opéra de Paris. Il a fait de moi sa danseuse étoile« .

Publié par Curtis Macé le 12 Juin 2018
0