Mort d’une candidate de The Voice : la famille interrompt les obsèques et demande une autopsie

Le 28 mai dernier, nous apprenions la mort de Céline Lechanteur, une ancienne candidate de The Voice. Âgée d’à peine 29 ans, elle était maman d’une petite Nina et se serait suicidée à son domicile. Mais rapidement, la rumeur court au sujet de son ancien petit ami, Geoffroy Battelo, volontiers décrit comme un pervers narcissique.

>> À lire aussi : The Voice : une candidate met fin à ses jours

Mort de Céline Lechanteur : un drame qui pourrait en cacher un autre

Le 28 mai dernier, c’est un véritable drame qui secoue tous les fans de l’ancienne candidate de The Voice : Céline Lechanteur. En effet, à seulement 29 ans, la jeune femme se serait suicidée à son domicile laissant derrière elle sa petite fille : Nina.

« Ses funérailles se tiendront ce samedi 1er juin en l’église de Grand-Rechain, après quoi elle sera incinérée et inhumée dans la plus stricte intimité » avait expliqué le média Sud info. Mais rapidement, la famille prend une autre décision. En effet, elle réclame une autopsie de la jeune femme. « La famille a demandé à ce qu’on ne l’incinère pas pour le moment » explique les pompes funèbres. En effet, de lourds soupçons pèsent sur son ancien petit ami : Geoffroy Battelo.

mort-de-celine-lechanteur-la-famille-demande-une-autopsie

>> À lire aussi : The Voice : un coach viré pour laisser la place à une star internationale

L’ancien petit ami de Céline Lechanteur soupçonné

Alors que Céline Lechanteur était maman d’une magnifique petite Nina et devait entamer une tournée, Michel chante Sardou, elle décide de mettre fin à ses jours. Mais rapidement, ses proches remettent en cause cette version et exigent une autopsie. Il faut dire que de lourds soupçons pèsent sur son ancien petit ami : Geoffroy Battelo. « Ma sœur ne s’est pas donnée la mort. On l’a poussée à bout. Elle a été manipulée par un pervers narcissique. J’aimerai que les choses soient bien claires pour tout le monde, elle ne s’est pas suicidée !!!! »

Néanmoins, et comme le souligne le procureur de division Gilles de Villiers Grand Champs, de nombreux obstacles restent encore à surmonter. « De manière générale, la famille peut introduire, elle-même ou via un avocat, une demande officielle auprès du parquet pour solliciter une autopsie si elle a des doutes sur les circonstances de la mort. Ça ne veut pas forcément dire qu’on l’autorisera, mais en tous les cas il y aura une réflexion à ce sujet »

Source : Voici

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 06 Juin 2019
 
0