Scandale Benjamin Griveaux : les plus célèbres affaires de sexe en politique

Il y a quelques jours, le monde politique apprenait une terrible nouvelle. Le candidat En Marche à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux annonçait le retrait de sa candidature. Et la cause est plutôt insolite puisque c’est suite à des vidéos compromettantes qui ont tourné. En politique, les scandales sexuels ne sont pas rares. Retour sur les plus grandes affaires !

benjamin griveaux scandale sexe politique

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron pète les plombs contre ceux qui critiquent sa politique

Benjamin Griveaux

Commençons tout d’abord par le plus récent. Celui qui tourne en boucle depuis plusieurs heures sur nos chaînes d’info. Ce vendredi 14 février 2020, la France se réveillait avec une nouvelle qui allait faire la Une. Benjamin Griveaux, candidat En Marche à la mairie de Paris dans le 17ème arrondissement a retiré sa candidature.

Et pour cause, des vidéos du candidat à caractère sexuel tournent. Alors qu’au début, son staff et ses proches pensent que la situation va être sous contrôle, avec l’essor des réseaux sociaux, ces dernières tournent plus rapidement que prévu. Elles sont désormais partout, allant même jusqu’à être envoyées dans les boites mails des journalistes.

Afin de protéger sa famille et son parti, Benjamin Griveaux convoque deux journalistes ce vendredi pour leur annoncer son retrait à la mairie de Paris, à seulement un mois du premier tour.

Dominique Strauss Kahn et l’affaire Nafissatou Diallo

Une des plus grandes affaires de sexe française reste Dominique Strauss Kahn. En 2011, grand favori pour l’élection présidentielle qui aura lieu l’année d’après, le candidat voit le vent tourner du jour au lendemain. Lorsqu’il s’apprête à quitter New-York pour Paris, la police l’arrête subitement à quelques heures du décollage.

La raison ? Une agression sexuelle sur une femme de chambre du Sofitel où il résidait, Nafissatou Diallo. Quelques mois plus tard lors de son procès, il signe un accord à l’amiable avec la jeune femme qui accepte de retirer sa plainte au civil. Il s’exprimera plusieurs fois sur ce cas, expliquant qu’il y avait bien eu une « relation inappropriée ». 

Mais le nom de DSK ressortira plusieurs fois. En 2013, une journaliste, Tristane Banon, l’accuse de viol. Mais le parquet décide de ne pas le poursuivre.

Quelques mois plus tard, c’est l’affaire du Carlton de Lille qui éclate où il est accusé de « proxénétisme aggravé en bande organisée ». L’homme est désormais conseiller économique pour plusieurs nations africaines et ne compte pas revenir en politique.

Votre article continue en page 2. Cliquez sur suivant pour continuer.

Publié par FJ le 15 Fév 2020
0